Steve : cet étrange phénomène céleste garde toujours une part de mystère

Publié par

 

Steve est un phénomène optique atmosphérique apparaissant sous forme de ruban lumineux violet et vert dans le ciel. Selon les analyses, Steve est causé par un ruban de plasma chaud de 25 km de large à une altitude de 450 km, avec une température de 3000 ° C et s’écoulant à une vitesse de 6 km / s, contre 10 m / s à l’extérieur du ruban.

 

 

Steve - 1

Pour illustration

 

 

Au premier regard, on pourrait le prendre pour une banale aurore boréale. Mais Steve s’avère être un phénomène céleste bien plus étrange encore. Des astronomes sont parvenus à en apprendre un peu plus grâce à des clichés pris par des amateurs.

 


 

Time : 5 mn 23 / [1]

 

Kézako : comment se forment les aurores polaires ?  Les aurores polaires résultent de l’interaction entre les particules éjectées par le Soleil et la magnétosphère terrestre. Elles se manifestent dans le ciel sous forme de lumières allant du vert au rouge. Cet épisode de Kézako, d’Unisciel et de l’université de Lille 1, nous explique ce superbe phénomène.

 


 

« Montre-le-nous, ton truc bizarre. » C’est ce que propose Verne, la tortue, à Zamy, l’écureuil. La scène se joue dans « Nos voisins, les hommes », un film d’animation sorti en 2006. Jamais de leur vie ces petits animaux qui vivent au-delà des limites de nos jardins n’ont vu pareille chose. Une gigantesque barrière verte – une simple haie, en réalité – qui se dresse devant eux. Alors, ils décident de l’appeler… Steve !

 

Steve – acronyme également de Strong thermal emission velocity enhancement – comme cet étrange phénomène céleste qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux en 2017. Une structure lumineuse composée d’un ruban mauve semblable aux classiques aurores boréales – même si le phénomène se produit bien trop au sud. Et accompagnée d’une autre structure verte rappelant la forme d’une palissade. Un ensemble dont les astronomes peinent encore à expliquer l’origine.

 

Pour en apprendre un peu plus, les chercheurs ont croisé des observations faites au sol et des données fournies par la mission Swarm – une mission de l’Agence spatiale européenne (ESA) destinée à étudier le champ magnétique de la Terre. Steve se composerait en fait d’un flux de particules atomiques extrêmement chaudes et en mouvement rapide.

 

 

Twitte

 

 

Steve garde toujours une part de mystère

Récemment, des astronomes, de l’Université de la Saskatchewan et de Calgary (Canada) notamment, se sont tournés vers un groupe de chasseurs d’aurores boréales amateurs, les Alberta Aurora Chasers, afin d’obtenir des photos de Steve prises simultanément en deux lieux séparés de centaines de kilomètres et sous deux angles différents. Grâce aux étoiles en arrière-plan, celles-ci ont pu être orientées avec précision.

 

Les chercheurs en ont déduit les altitudes auxquelles se jouent ces phénomènes. Entre 130 et 270 kilomètres pour la partie mauve de Steve et entre 95 et 150 kilomètres concernant les lueurs vertes – avec des « piquets de palissade » espacés de 15 à 25 kilomètres. Les deux s’alignant sur des lignes de champ magnétique similaires.

 

Des valeurs qui semblent cohérentes avec l’idée que la structure verte accompagnant Steve soit causée par une précipitation d’électrons. Concernant la partie mauve du phénomène, elle pourrait en effet être causée par des « fleuves » de particules chargées qui entrent en collision dans l’ionosphère de la Terre.

 

Mais les chercheurs estiment qu’une réaction chimiluminescente encore inconnue pourrait être à l’origine de la naissance de ce phénomène.

 


 

CE QU’IL FAUT RETENIR

 

 

-. Depuis quelques années, un phénomène lumineux intrigue les amateurs tout autant que les chercheurs. Ils l’ont baptisé Steve.

 

-. Celui-ci correspondrait en fait aux manifestations de deux phénomènes distincts.

 

-. La structure en forme de palissade verte serait à rapprocher du phénomène d’aurore boréale.

 

-. Le ruban mauve pourrait faire penser au filament d’une lampe à incandescence.

 


 

Time : 2 mn 12 [Vostvfr] / [2]

 


 

Steve - 2

Pour illustration

 


 

Source :

https://www.nasa.gov/image-feature/the-aurora-named-steve

https://en.wikipedia.org/wiki/Steve_(atmospheric_phenomenon)

https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1029/2018GL078509

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-steve-on-sait-plus-cet-etrange-phenomene-celeste-67106/

https://www.francetvinfo.fr/sciences/astronomie/steve-cet-etrange-phenomene-lumineux-qui-ressemble-a-une-aurore-boreale_2906401.html

 

Article :

Nathalie Mayer, Journaliste / Futura Sciences

 

Vidéo :

[1] KEZAKO : Comment se forment les aurores boréales? – Unisciel / YouTube

[2] The Aurora Named STEVE – NASA Goddard / YouTube

4 commentaires

Répondre à Aphadolie Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.