Étranges et puissants sons ou « Hum » entendus à travers le monde (Vidéos + Cartes)

Posted by

hum

 

Depuis quelques décennies, d’étranges sons, puissants et envahissants se font entendre dans différentes localités du monde. Début 2016, ils ont été perçus très clairement au Maroc, sans que des explications convaincantes et sérieuses puissent être fournies. Nous avançons prudemment quelques hypothèses face à un mystère qui reste complet.

On les appelle « hum », ces sons singuliers, de basses fréquences, persistantes et envahissantes, qui ressemblent à une sirène ou un bourdonnement rappelant un puissant moteur diesel qui tournerait au ralenti et à intervalle régulier dans le lointain.

Ces phénomènes encore inexpliqués ont été évoqués dès le 19ème siècle, mais ils sont de plus en plus reportés depuis la fin des années 1970. Ces dernières années, ils ont été entendus massivement dans plusieurs localités dans le monde.

Plus de 9 000 témoignages (1) ont été mis en ligne dans la base de données cartographique du projet World Hum Map

Si leur origine reste inconnue, les hypothèses ne manquent pas, des plus rationnelles aux plus fantastiques et farfelues : phénomènes géologiques ou atmosphériques, infrasons provenant de processus industriel, prospection pétrolière / gazière, fuite de tuyaux, sirène, chute de météores, antennes de téléphonie, éoliennes, communications en basse fréquence des sous-marins, projet HAARP, trompettes divines, signaux extra-terrestres à l’instar des premiers instants du film la Guerre des Mondes (2005) de Steven Spielberg, gémissements de notre planète à l’agonie, accouplement de créatures sous-marines…

Ce qui rend l’explication complexe c’est que sous l’appellation « Hum » se cachent des sons d’origine et de nature différentes. Certains perçoivent des bourdonnements, d’autres des bruits puissants, quand d’autres n’entendent rien. Pourtant, les pistes audio des vidéos prises montrent bien qu’ils peuvent être enregistrés et qu’ils sont donc de nature acoustique. En d’autres termes, ils ne peuvent être confondus avec des acouphènes ou des phénomènes internes à notre organisme que nous pourrions percevoir.

 

Hum de 2012

En janvier 2012, de nombreux Hum ont été entendus en Amérique : du Costa Rica au Canada.

 

 

 

Hum de janvier 2016 en Afrique du Nord

Les 4 et 5 janvier 2016, des sons similaires ont été entendus dans plusieurs villes du Maroc : Casablanca, Tanger, Agadir, Oujda, Berkane, El Houssima… De nombreux messages sont apparus sur les réseaux sociaux et les blogs pour en parler, mais là encore, aucune explication n’est donnée.

 

 

Notons la relative similitude entre les sons enregistrés en 2012 et 2015 dans leur fréquence et leur régularité.

Relation de cause à effet ? Un séisme de magnitude 6 a été enregistré dans le détroit de Gibraltar à 65 km de Malaga (Espagne), le 25 janvier 2016.

 

Les Hum ont-ils une origine sismique ?

Une explication pourrait être l’activité microsismique déclenchée par l’impact des vagues sur les fonds océaniques. La pression des vagues sur le plancher océanique génère des ondes sismiques qui font osciller la Terre, explique Fabrice Ardhuin, un chercheur français de l’Ifremer qui vient de publier une étude dans la revue Geophysical Research Letters.

L’activité microsismique, enregistrée un peu partout sur Terre, est en grande partie due aux vagues de l’océan. Les ondes sismiques qui sont ainsi générées produisent des sons d’une durée de 13 à 300 secondes. Ils peuvent être entendus par une proportion relativement faible de personnes – qui sont y sensibles – et également par des instruments sismiques.

Pour Fabrice Ardhuin, « Nous avons fait un grand pas dans l’explication de ce mystérieux signal, de son origine et de son mécanisme. » Et pourtant, cela n’explique pas tout : pourquoi ces sons surviennent brusquement dans différents endroits du monde, parfois très éloignés de la côte, et ne durent que quelques minutes puis s’évanouissent ?

 

Les Hum ont-ils une origine géologique ?

Avez-vous déjà entendu le bruit sourd du manteau supérieur de la Terre ? Peut-être que ce bruit incessant et grave, enregistré à plus de 9 km de profondeur peut, à l’occasion d’un phénomène particulier, être perçu à la surface de la Terre ? Les volcans comme à Hawaï produiraient des sons similaires.

A mesure que le son se déplace à travers l’air ou à travers le sol, les sons de haute fréquence s’affaiblissent plus rapidement que ceux de basse fréquence qui peuvent donc voyager sur une plus grande distance. De plus, les sons de basse fréquence peuvent être amplifiés par les murs ou par la structure des édifices.

 

Les Hum ont-ils une origine atmosphérique ?

Cependant, à la lecture des vidéos disponibles, nous notons que le premier réflexe des personnes qui filment est de scruter le ciel. Tout porte à croire que le Hum proviendrait donc des couches atmosphériques et non du sol, d’ailleurs le Taos Hum a été perçu dans une zone qui ne connaît pas d’activité sismique.

Ainsi, une autre explication pourrait provenir de la magnétosphère terrestre (2) qui protège la surface terrestre des excès du vent solaire. Lorsque la magnétosphère est perturbée par une éjection de masse coronale (CME), la magnétosphère de la Terre vibre, de la même manière qu’une cloche frappée avec un marteau, a expliqué le géophysicien Ciaran Beggan dans Geoblogy. Les phénomènes électriques comme la foudre engendrent également des perturbations.

Il en résulte ce que l’on appelle les résonances de Schumann, des ondes électromagnétiques d’extrême basse fréquence (ELF) qui pourraient devenir des Hum, même si le lien scientifique n’est pas clair. Cependant en janvier 2012 lorsque de nombreux Hum furent entendus en Amérique du Nord, l’activité solaire était faible, sans CME.

 

Des « orgues sous-marins » à l’origine les Hum ?

En Croatie, la ville de Zadar accueille depuis 2005 l’unique orgue marin du monde. Cet instrument de musique extraordinaire de 70 m de long a été conçu par Nikola Basic, un architecte mélomane. Sa particularité : il fonctionne grâce au ressac de la mer. En effet, quand une vague percute la digue, elle pénètre dans des tuyaux, en chasse l’air et produit ainsi des sons qui ne sont pas sans rappeler les Hum entendus à travers le monde. Nous vous laissons juge avec la vidéo ci-dessous :

 

 

 

Conclusion :

Les explications que l’on peut trouver sur l’origine des Hum sont très confuses, contradictoires et floues et malgré les recherches, le mystère reste entier.

Enfin, il faut se méfier des nombreux hoax ou canulars qui entachent la toile sur ce sujet.

 

hum-21-02-17

World Wide Hum Map [21.02.17]

 

 

Source :

http://thehum.info/

http://www.smart-technologies.co.nz/hum/thehum.html

http://www.notre-planete.info/actualites/4403-hum-son-Terre

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hum_(son)

 

Note :

(1) Fin 2016.

(2) La magnétosphère terrestre est située au-delà de l’ionosphère, c’est-à-dire au-dessus de 800 à 1 000 km d’altitude.

 

3 comments

    1. Bonjour,
      Ce que je crois c’est que nous savons très peu de chose. Rien que sur notre planète, nous découvrons régulièrement d’autres espèces.

      Mais pourquoi cette question si je puis me permettre ? Y aurait-il un rapport entre ta question et ma publication ? Une quelconque corrélation qui m’échappe…

      Cordialement.

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s