La pollution serait un facteur d’altération de la santé mentale

Publié par

Pollution - Chine - Vélo - Maque

 

 

Des chercheurs chinois ont tenté de comprendre si le niveau de pollution atmosphérique avait un lien avec une altération négative de la santé mentale. Les scientifiques sont plutôt formels et les résultats sont inquiétants.

 

Et si la pollution atmosphérique contribuait à faire apparaître la dépression chez les personnes ? C’est la question que se sont posée des chercheurs chinois dans une étude publiée dans le Journal of Environmental Economics and Management en septembre 2017. Par ailleurs, les scientifiques font partie d’un établissement validé par l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (IFPRI).

 

Selon l’étude, qui s’est principalement concentrée sur les effets de la pollution sur la santé mentale et le bien-être, des niveaux élevés de pollution atmosphérique accroissent les risques d’apparition de troubles mentaux tels que la dépression, mais pas seulement. Les chercheurs se sont munis de données concernant 24 000 individus répertoriés dans le Panel d’études sur les familles chinoises, un sondage existant depuis moins d’une dizaine d’années dont le but est de renseigner sur la scolarité, les activités économiques, les dynamiques familiales, la santé et le bien-être subjectif, entre autres.

 

Il faut savoir que l’étude différencie plusieurs sortes de bonheur à savoir le « bonheur hédoniste », que l’on peut considérer comme étant le bonheur au quotidien et le « bonheur évaluatif », s’inscrivant sur le long terme. Selon les résultats, le bonheur quotidien serait plus impacté que le bonheur évaluatif à cause des forts taux de pollution des grandes villes chinoises.

 

Comme chacun sait, la Chine a été au cœur d’une croissance économique phénoménale ces dernières années. Le niveau de vie général de la population a augmenté, ce dernier étant notamment traduit par le produit intérieur brut (PIB), c’est-à-dire la production économique réalisée à l’intérieur d’un pays donné. Cependant, le paradoxe d’Easterlin (1974), sujet aux critiques, estimait qu’une hausse du PIB n’était pas, après avoir atteint un certain niveau, un facteur de bien-être de la population. Ainsi, les chercheurs chinois voient en la pollution atmosphérique une raison supplémentaire de la stagnation du bien-être de la population du pays, et ce malgré la croissance.

 

Xiaobo Zhang, un des principaux contributeurs de l’étude et professeur d’économie à l’Université de Pékin a déclaré que sur le court terme, « La pollution de l’air cause plus de problèmes mentaux à travers des maux de tête, des irritations oculaires, des troubles de l’attention et de la fatigue » et que sur le long terme, « les particules fines pénétrant le cerveau sont susceptibles d’affecter directement les échanges neuronaux, la structure et les fonctions du cerveau. »

 

Les scientifiques désirent poursuivre leurs recherches en tentant de savoir si ces effets indésirables peuvent, ou non, s’inscrire sur du long terme.

 

Pollution - Usine

 


 

Source :

http://www.slate.fr/story/154490/la-pollution-favoriserait-la-depression

http://sciencepost.fr/2017/12/pollution-serait-facteur-dalteration-de-sante-mentale/

https://informations.handicap.fr/art-perturbateurs-endocriniens-cerveau-875-9201.php

https://scroll.in/pulse/859467/interview-how-people-exposed-to-air-pollution-are-more-likely-to-show-symptoms-of-depression

20 comments

    1. Et oui Liliane, guère d’étonnement. Tout est polluée, tout est infesté d’OGM, des produits chimiques dans tout notre environnement, la radioactivité… Si l’on fait le point, ce n’est guère réjouissant et je n’ai pas de solution miracle. Reste qu’à mon petit niveau, je fais ce que je peux pour ne pas contribuer (dans les domaines où je puis encore décider : ex : Alimentation, vêtements,…)

      Aimé par 2 personnes

  1. C’est triste, on pourrait penser également qu’on ne peut plus rien y faire et pourtant il y a tellement de solutions très simples pour lutter contre la pollution 😦 . D’ailleurs, pour info en Chine 4000 personnes meurent chaque année à cause de la pollution ! Bref, à part consommer plus bio, faire le tri collectif, voyager plus écologiquement (même si nous ne sommes presque pas aidé par l’état pour acheter des voitures électriques, …), …., on ne sait pas faire plus, c’est aux gouvernement à se bouger mais politique= patience et je dirais même énormément de patience, ou ils attendent que leur petite personne soit touchée pour réagir, mais ne sera-t-il pas trop tard ? Bref, très bon article et bonne soirée 😉

    Aimé par 2 personnes

    1. Malheureusement, il ny a rien à attendre des gouvernements, pour qui l’ecologie n’est qu’un leurre politique, qui ne font s’inventer des taxes et contributions écologiques dont on ignorent la finalité d’ailleurs. nous devons agir par nous même, moins et mieux consommer, local, régional et national, développer la permaculture, limiter nos conso. Carburant, eau, gaz, électricité, utiliser des produits ménagers sains, comme le vinaigre blanc, bicarbonate de soude etc… et refuser d’acheter des produits importés que l’on.peut trouver chez nous, coût carbone, normes écologiques de fabrication, et recyclage, notre force etant le nombre, et la loi de l’offre toujours assujettie a la demande, nous pouvons agir et faire bouger les choses ! C’est une question de prise de conscience et de volonté collective..mais nos concitoyens y sont ils prêts ? Ça c’est autre chose! Certains préfèrent s’acquitter des taxes et fermer les yeux pour s’offrir les derniers joujoux qui leur sont proposés, et souvent inutiles et éphémères, obsolescence programmée oblige..!

      Aimé par 2 personnes

  2. Bonjour Aphadolie. J’avais déjà lu et posté un article un peu similaire mais plus succinct..très intéressant en tous cas, je suis persuadée qu’il y a corrélation entre cette pollution et la santé mentale des gens.

    Aimé par 1 personne

      1. On apprend les uns des autres. Reste que l’on ne peut pas pas dire tout ce que l’on pense et que l’on sait car cela serait majoritairement pas compris, mal interprété et non politiquement correct. Bref, on est obligé de s’autocensurer. Je pense que tu connais également cela Caro.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.