Le Stress

Publié par

Time : 1 mn 34

 

Time : 9 mn 42

 


 

Le Stress

 

Stress - Femme

 

 

 

Résumé sur le stress

Le stress est une réaction de l’organisme (physique ou psychique) à un effort extrême ou important, il ne s’agit pas véritablement d’une maladie au sens strict. Le stress est souvent associé à certaines maladies comme le trouble de l’anxiété généralisé et parfois la dépression. C’est une pathologie fréquente dans nos sociétés modernes et de plus en plus urbaines. Les journées de travail sont souvent longues à cause notamment du temps passé dans les transports. Le travail est une source de stress importante avec souvent une charge de travail trop élevée, ce qui naturellement rend le travailleur nerveux. La vie privée peut être aussi une source importante de stress.

 

Le stress peut être bénéfique dans certaines situations comme en cas de fuite face à un danger. Toutefois il peut être un préjudice important pour la santé en cas d’exposition continue à des stimuli provoquant le stress.

 

Chaque personne possède sa propre tolérance face à une situation stressante, d’importantes différences existent entre individus par rapport à la résistance et la tolérance à ces situations de tension. On estime que des prédispositions génétiques expliquent ces différences, ce qui peut aussi se caractériser par des symptômes qui varient pour chaque individu.

 

Les premiers signes ou symptômes du stress sont multiples, ce sont par exemple des troubles de la concentration, une diminution de la productivité, des troubles de la mémoire, une fatigue, une prise ou perte de poids, des douleurs musculaires ou encore des maux de tête.

 

Dans une deuxième phase on observe certains symptômes typiques du stress comme des ulcères d’estomac, nausées, irritabilité, troubles de la peau, insomnie, troubles de la menstruation, problèmes sexuels, etc.

 

En cas de stress chronique, c’est-à-dire qui dure sur plusieurs semaines ou mois, on peut observer un affaiblissement du système immunitaire, ce qui favorise l’apparition de maladies.  Une personne souffrant de cette forme de stress aura un risque plus élevé de développer des maladies cardio-vasculaires (hypertension, cholestérol élevé) et infectieuses (grippe, herpès).  L’anxiété et en particulier le trouble de l’anxiété généralisé est souvent associé à une situation de stress chronique.

 

Le médecin ou psychologue peut diagnostiquer la situation émotionnelle et physique d’un patient souffrant de stress. Il pourra réaliser certains tests psychologiques.

 

Le meilleur traitement en cas de stress est de changer son style de vie ou son environnement, notamment faire régulièrement de l’exercice, avoir de bonnes nuits de sommeil, manger sainement et éviter tout excès (alcool).

 

S’il n’est pas possible de faire face à une situation stressante, il faudra apprendre à mieux gérer ces moments de tension grâce à certaines méthodes. Un professionnel de la santé pourra vous aider.

 

Dans certains cas le médecin peut prescrire des médicaments, notamment des anxiolytiques en cas d’anxiété.

 

Il existe différentes thérapie alternatives pour prévenir le stress comme l’acupuncture, le yoga, la méditation, des techniques de massage, etc.

 

La psychothérapie est parfois aussi recommandée, en particulier la psychothérapie cognito-comportemental.

 

Des plantes médicinales peuvent avoir un effet calmant comme la passiflore, la rhodiola, le kava ou la camomille. Lire plantes médicinales

 

Quelques bons conseils viennent compléter la thérapie classique du stress, comme rire, prendre des bains chauds ou consommer du magnésium. En cas de stress il faudra éviter de consommer trop de café, une source importante de stress.

 

 

Définition

Le stress est une réaction de l’organisme à un effort extrême ou important.
En général le stress active un processus hormonal et nerveux basé sur un état d’alerte, ce qui explique l’augmentation du rythme cardiaque et de l’état de vigilance.

 

Parfois, le stress peut s’avérer bénéfique (préparation d’examen, réaction à une situation dangereuse,…) mais peut malheureusement également mener à une situation néfaste (mauvais stress), ce qui peut aboutir à des ulcères ou encore divers problèmes psychiques (fatigue, troubles du sommeildépression) ou physiques (infarctus). Voir les symptômes du stress.

 

En 2012 des chercheurs américains ont montré que le stress pouvait agir aussi sur la cascade inflammatoire et pas seulement sur le système hormonal (cortisol). En effet cette étude, publiée dans la revue «PNAS» par Sheldon Cohen de l’Université Carnegie Mellon à Pittsburgh (USA) début avril 2012, montre que le corps humain soumis à un stress psychologique ne peut plus mettre un frein à la cascade de réactions inflammatoires, surtout si le stress est prolongé (stress chronique). Plus le stress ressenti par un individu est important et plus les processus inflammatoires se déclenchent facilement dans l’organisme et avec des difficultés pour arrêter la cascade inflammatoire. Cette étude a notamment démontré scientifiquement que les personnes stressées pouvaient plus facilement attraper un rhume ou un refroidissement que les personnes non stressées.

 

 

Informations pour spécialistes :

Le stress repose, entre autres (lire paragraphe ci-dessus aussi), sur l’activation du système hormonal hypophyse-hypothalamus-glande surrénale aboutissant à une sécrétion importante de cortisol (formation à partir de l’ACTH). Le système sympathique (un système qui permet au corps d’être en éveil et près au stress), notamment avec la célèbre hormone adrénaline, est également fortement impliqué dans le développement du stress.

 

 

Causes

Chaque personne possède une résistance différente au stress. Certains facteurs génétiques expliquent ces différences d’un individu à l’autre.

 

Voici des causes fréquentes pouvant provoquer un stress :

 

  • Un énervement passager.

 

  • Le travail et ses problèmes en général : surcharge, burn-out, mobbing, examen, tension…

 

  • Des problèmes relationnels (sentimental).

 

  • Un choc émotionnel (deuil).

 

  • Le manque de temps pour effectuer une tâche.

 

  • Changement brusque dans le style de vie ou la routine quotidienne.

 

  • Maladies chroniques comme le lupus, le diabète, l’hypertension, le cholestérol, certaines formes de cancer, etc.

 

  • Le manque de repos (manque de vacances, week-end).

 

  • Des problèmes sociaux (isolement, solitude, dettes, problèmes financiers).

 

  • Un sommeil difficile (installation d’un cercle vicieux, car cela peut être à la fois la cause et la conséquence du stress).

 

 

  • Dépendance ou consommation excessive de certains produits comme : café, alcool, tabac, drogues, etc.

 

 

Symptômes

Les symptômes du stress peuvent varier d’une personne à l’autre, l’intensité des symptômes peut également être différente. En cas de stress chronique, des maladies infectieuses peuvent se développer ainsi que cardiaques. Une raison est l’augmentation de la sécrétion de cortisol.

 

 

Voici les symptômes ou signes possibles du stress :

 

  • Troubles de l’attention, diminution de la productivité au travail ou dans la vie privée, troubles de la mémoire, fatigue, gain ou perte de poids, maux de tête, douleurs musculaire. Les symptômes décrits dans ce paragraphe sont souvent les premiers symptômes.

 

 

  • Une irritabilité (on s’énerve rapidement).

 

  • Des problèmes cardiaques (accélération du rythme cardiaque) et/ou augmentation de la tension (hypertension), risque aussi de développer un infarctus(crise cardiaque), augmentation du taux de cholestérol.

 

 

  • Des troubles psychiques : nervosité, colère excessive et inhabituelle, crise d’angoisse, peurs excessives (phobies), dépression.

 

  • Des troubles des règles (problème de menstruation) chez la femme.

 

  • Bruxisme, comme un grincement des dents, en particulier pendant le sommeil.

 

 

 

  • Des problèmes de concentration (par ex. à l’école).

 

 

  • Des problèmes sexuels : troubles érectiles, perte de désir (problème de libido), problèmes en cas de traitement de la stérilité.

 

  • Le développement du diabète en particulier chez la femme stressée au travail selon une étude publiée au Canada en août 2012. Le stress au travail semble favoriser le diabète à travers deux phénomènes: perturbations du système neuroendocrinien et immunitaire débouchant sur la production accrue des hormones telles que le cortisol et l’adrénaline, et changements de comportements alimentaires et de dépenses d’énergie, peut-être en guise de compensation.

 

  • Une mauvaise haleine (suite à une déshydratation de la bouche causée par le stress).

 

  • Troubles pendant la grossesse, du stress pendant la grossesse peut favoriser un avortement spontané et à la fin la naissance d’un enfant prématuré.

 

  • Problèmes de peau, celle-ci devient plus huileuse (à cause de l’augmentation de la sécrétion hormonale de cortisol). Certaines maladies dermatologiques peuvent aussi être favorisées comme le psoriasis ou une dermatite.

 

  • Troubles du comportement, crise de violence, auto-mutilation (au niveau de la peau, etc.). Une personne stressée peut aussi détruire ses ongles et les cuticules.

 

 

 

Diagnostic stress

Un médecin ou psychologue peuvent effectuer un diagnostic d’une personne stressée, en évoluant notamment son état émotionnel et parfois physique.

 

Le stress n’est en fait pas une maladie mais davantage le symptôme ou signe d’autres maladies. C’est pourquoi le patient vient souvent consulter un professionnel de santé dans un état déjà avancé de stress et le médecin diagnostiquera dans de nombreux cas une maladie produite par le stress comme des troubles cardiaques ou infectieux.

 

 

Traitements

Avant d’entreprendre une thérapie médicamenteuse, il est préférable de rechercher la cause qui vous provoque un stress, essayez de bien comprendre les situations qui vous mettent dans un état stressant et tentez ainsi d’y remédier (par ex. en diminuant la surcharge de travail, en parlant lors de problèmes psychologiques).

 

Le meilleur traitement du stress et de changer son style de vie, rendre son travail moins stressant, résoudre les conflits dans sa vie privée. Si ce n’est pas possible, il faudra apprendre à vivre avec des situations stressantes. Découvrez aussi sous bons conseils des méthodes intéressantes pour lutter contre le stress

 

Il existe toutefois des remèdes contre le stress, les médicaments à disposition pour soigner le stress sont ainsi :

 

A. Des calmants

Il s’agit principalement de traitements naturels à base de plantes (par ex. la valériane). Voir aussi notre tisane calmante.

 

Le médecin, dans des cas plus sérieux, peut aussi prescrire des anxiolytiques ainsi que des antidépresseurs pour leurs effets calmants surtout.

 

 

B. Des stimulants, des compléments alimentaires ou des reconstituants

Ces médicaments sont principalement utlilisés lors d’examens ou d’excès de travail, ce sont : des vitamines, des minéraux : principalement le magnésium (notre photo), les oméga-3 ou encore des acides aminés.

 

 

Relevons aussi d’autres thérapies (parfois plus efficace) que les médicaments :

 

  • Des traitements psychothérapeutiques : Une psychothérapie (avec un psychothérapeute ou psychiatre) peut venir aider le patient afin de mieux comprendre le stress et surtout mieux le gérer, des techniques de coaching peuvent également être très bénéfiques.

 

  • Des médecines ou techniques alternatives : Le yoga, la relaxation, tout simplement des vacances, la technique du lâcher prise, etc.

 

 

Plantes médicinales

Les plantes médicinales suivantes ont su montrer une efficacité pour traiter le stress et la nervosité :

 

Plantes adaptogènes (qui améliore les capacités physiques et psychiques)

 

  • La rhodiola, probablement la plante la plus efficace pour soigner le stress (utilisée par l’armée russe !).

 

  • L’éleuthérocoqueest une autre plante efficace pour soigner et prévenir le stress.

 

  • L’ashwagandha, une plante d’origine indienne pour lutter contre le stress et l’anxiété, à utiliser notamment en comprimé ou gélule.

 

  • Le thé noir (exercerait des effets favorables sur la régulation du stress selon des études de 2007, notamment en diminuant la concentration de cortisol, l’hormone du stress”), se présente comme son nom l’indique sous forme de thé.

 

  • La valériane, se présente sous forme de gélule, comprimé, tisane ou teinture (gouttes).

 

  • La passiflore, se présente sous forme de tisane, solution pour le bain ou en gélule.

 

 

  • La lavande, se présente sous forme de tisane, bain ou en gélule.

 

  • L’aubépine, se présente sous forme de goutte ou en gélule.

 

  • Le houblon, se présente sous forme de tisane ou en gélule.

 

  • La mélisse, se présente sous forme de tisane ou en gélule.

 

  • Le kawa-kawa, se présente sous forme de gélule.

 

 

 

 

D’autres plantes médicinales ou produits naturels peuvent être aussi utilisées contre le stress et la nervosité comme par exemple : la pétasite, le jujubier (en médecine traditionnelle chinoise) ou l’extrait d’huile de foie de morue.

 

 

Remèdes de grand-mère (naturels)

Bain de lavandebain de mélissechlorure de magnésiumbain de sel marinteinture de mélissetisane de lavandetisane calmantetisane de passifloretisane de jasminsirop de mélissetisane de mélisse et de fleurs d’orangerjus de citronnelle

 

 

Bons conseils & Prévention

 

  • Faire du sport régulièrement (tous les jours ou au moins chaque 2-3 jours), il s’agit d’un excellent moyen pour évacuer le stress et la nervosité. Selon Creapharma de loin le meilleur conseil (évidemment bien mieux que l’alcool, parfois utilisé par des gens stressés comme des cadres ou chefs d’entreprise, mais à terme l’alcool est mauvais pour la santé).

 

On sait d’ailleurs que de plus en plus de personnes très haut placés (politiques, chefs d’entreprise, cadres) ne boivent plus d’alcool, justement pour tenir leur rythme de vie très stressant (voyages avec jet-lag, peu d’heures de sommeil). Bien entendu un petit verre de vin rouge ne fait pas de mal pour la santé, mais si on commence à boire un whisky après chaque “petit coup de stress”, alors c’est le début probablement d’une mauvaise phase pour votre santé et un cercle vicieux négatif peut s’installer.

 

Une étude de 2018 réalisée sur des souris a montré que la pratique de course à pied aidait le cerveau à lutter contre les effets négatifs du stress chronique ou prolongé. Faire de l’exercice contribuerait également à protéger la mémoire et à améliorer l’apprentissage. Cette étude menée par des scientifiques de la Brigham Young University(BYU) en Utah aux Etats-Unis a été publiée le 9 février 2018 dans le journal scientifique Neurobiology of Learning and Memory (DOI : 10.1016/j.nlm.2018.01.008). Lire davantage : La course à pied atténue les effets du stress chronique sur le cerveau

 

 

  • Prendre des préparations à base de magnésium (pour un adulte : env. 400 mg par jour). Ce minéral peut jouer un rôle très important (surtout en cas de carence en magnésium) dans le développement du stress.

 

  • Comprendre les causes du stress et y remédier, par exemple vous pouvez vous faire chaque soir une auto-critique (auto-analyse) des situations stressantes vécues pendant la journée afin d’éviter que cela se reproduise.

 

  • Parlez de vos problèmes lors de difficultés (sentimental, professionnel, financier), en effet la parole est très libératrice pour évacuer le stress.

 

  • Suite à ce sujet, il semble que la parole soit plus libératrice pour les hommes que pour les femmes. En effet selon une étude parue en juin 2007 par des chercheurs suisses de Zurich, la parole ne serait pas très libératrice chez les femmes mais par contre un massage aurait un effet très positif. Après un massage chez des femmes stressées, les chercheurs ont observé une moins grande quantité de l’hormone du stress, le cortisol.

 

Alors mesdames, laissez-vous masser par votre compagnon et vous les hommes, parlez de vos soucis !

 

 

  • Se laisser du temps pour se reposer, se détendre et se changer les idées : sorties, vacances, divertissement,…

 

  • Se relaxer par des techniques calmantes : yoga, etc.

 

  • Prendre un bain chaud (les bains ont un effet prouvé relaxant) par exemple en ajoutant des huiles essentielles ou des solutions liquides à base de lavande.

 

  • Diminuer la prise de substances excitantes ou psychotropes comme le tabac, le café ou l’alcool.

 

 

  • Faire une sieste (même très courte) si possible à midi par exemple pour se détendre et retrouver toutes ses forces.

 

  • Rire ! Par exemple en groupe ou en regardant des films drôles. En effet le rire aurait un effet positif sur le stress, ce phénomène a été prouvé par des études cliniques (action sur le cortisol et l’adrénaline : deux hormones clés dans le mécanisme du stress).

 

 

Stress - Homme

 


 

Source :

https://www.creapharma.ch/stress.htm

https://fr.wikipedia.org/wiki/Stress_chez_l%27humain

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=stress_pm

https://www.passeportsante.net/sante-mentale-et-emotive-c41/vaincre-le-stress-46

https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=stress_dossier

https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=impact-stress-sante

 

Référence :

Mayo Clinic, Neurobiology of Learning and Memory (DOI : 10.1016/j.nlm.2018.01.008)

 

Note :

La course à pied atténue les effets du stress chronique sur le cerveau

Le stress chronique favoriserait l’obésité selon une étude anglaise

13 comments

  1. Hans Selye, fondateur et le directeur de l’Institut de médecine et chirurgie expérimentale de l’Université de Montréal et un pionnier des études sur le stress. Le docteur Hans Selye, « l’inventeur » de la notion de stress, s’intéresse beaucoup aux bienfaits de la Méditation : « une méthode qui relaxe tellement le système nerveux central qu’il peut mieux vivre avec le stress, qu’il ne souffre pas du stress, sans en perdre les effets bénéfiques ». https://mtgeneve.wordpress.com/2012/10/11/hans-selye-pere-du-stress/

    Aimé par 1 personne

    1. Avec ce lien je trouve ceci sur une grande page :
       » var pd_map={image_path:(« https: »==document.location.protocol? »https://polldaddy.com »: »http://i0.poll.fm »)+ »/images/ratings »};function PDRTJS_url_encode(A){return encodeURIComponent(A).replace(/\%20/g, »+ »).replace(/!/g, »%21″).replace(/’/g, »%27″).replace(/(/g, »%28″).replace(/)/g, »%29″).replace(/* … « 


      https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

      Aimé par 1 personne

  2. Quand on parle du loup on en voit la queue, un nouvel article est consacré au tresse, en voici un quart :
    « L’irrésistible ascension de la méditation transcendantale
    Outre-Atlantique, ce sont les célébrités qui en parlent le mieux : Jerry Seinfeld décrit la méditation transcendantale comme son « chargeur », Katy Perry son « game changer », Kendall Jenner son « antidote au flippe », rançon de sa carrière survoltée de top et de Kardashian. La liste des adeptes est longue, gonflée par les plus prosélytes qui partagent gentiment l’expérience avec leur entourage, telle Oprah Winfrey qui a offert la formation aux 400 salariés de ses deux sociétés de production.
    C’est d’ailleurs la créatrice et son amie (de Stella McCartney) Liv Tyler, autre méditante enthousiaste, qui ont organisé, fin février à Londres, la soirée de lancement en Grande-Bretagne du livre de l’enseignant star Bob Roth, Strength in Stillness (Simon & Schuster), coup d’envoi également d’un programme pilote de méditation transcendantale dans des écoles.
    Si le mouvement reste quasi confidentiel en France, quelque 8 millions de personnes pratiquent dans le monde. Avec cette même quête : une meilleure qualité de vie.
    Bob Roth : Ce sont réellement les arguments :moins de stress, plus d’énergie, meilleurs sommeil et concentration, qui m’ont convaincu d’essayer.
    Pourquoi est-elle à nouveau si populaire ? Je pense, et les médecins le constatent aussi, que nous vivons une période d’épidémie de stress. Et le stress est comme une tumeur qui se métastase. Personne n’a trouvé la recette magique pour y remédier. Alcool, caféine, anxiolytiques, somnifères, etc. masquent le problème mais ne le traitent pas. La méditation transcendantale est une réponse simple, facile et très efficace.
    Elle semble surtout séduire les pays anglo-saxons. Sont-ils plus stressés que les Latins en général ou les Français en particulier ? Elle se développe en Amérique latine. Quant aux Français, sans vouloir généraliser, ils ont une approche plus cynique que sceptique vis-à-vis de ce qu’ils ne connaissent pas. Ils doutent, sans chercher à savoir par l’expérience si ça marche ou pas. »
    https://www.grazia.fr/beaute/forme-minceur/l-irresistible-ascension-de-la-meditation-transcendantale-885296


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s