Matrix : Pourquoi les gens défendent-ils des systèmes injustes, incompétents et corrompus ?

Publié par

 

Matrix - Morpheus

Morpheus dans le film Matrix (1999)

 

 

Comment se fait-il que les gens défendent et appuient des systèmes sociaux (gouvernements, institutions, entreprises…) qui s’avèrent injustes, incompétents et corrompus ?

 

Dans le cadre de la théorie de la justification du système (1), en psychologie sociale, des études montrent qu’ils cherchent à maintenir leurs vues selon lesquelles leurs systèmes sociaux sont relativement légitimes, même lorsqu’ils sont confrontés à des informations qui suggèrent le contraire. Ils s’engagent alors dans des processus psychologiques qui visent à défendre le système et à le justifier.

 

Mais ils ne justifient pas leurs systèmes sociaux en tout temps, expliquent les psychologues Aaron C. Kay de l’Université Duke et Justin Friesen de l’Université de Waterloo. Certains contextes, proposent-ils dans une étude publiée en 2011 dans la revue Current Directions in Psychological Science, motivent davantage à défendre le statu quo.

 

Selon leur analyse des études sur le sujet, 4 conditions peuvent motiver à justifier un système.

 

 

Le système est menacé

Lorsque menacés les gens se défendent eux-mêmes et défendent leurs systèmes. Par exemple, illustrent les chercheurs, avant la destruction des tours du World Trade Center de New York le 9 septembre 2001, le président George Bush plongeait dans les sondages. Aussitôt après, sa cote de popularité a grimpé ainsi que le soutien au Congrès et à la police.

 

Autre exemple, lors de l’ouragan Katrina, les Américains ont été témoins de l’insuffisance « spectaculaire » de la capacité de la FEMA (Federal Emergency Management Agency) à sauver les victimes. Pourtant, beaucoup de gens ont blâmé les victimes plutôt que d’admettre les ratés de l’agence et de soutenir des idées pour l’améliorer.

 

En temps de crise, disent les auteurs, « Nous voulons croire que le système fonctionne ».

 

 

Les gens sont dépendants du système

Les gens défendent également des systèmes desquels ils dépendent. Dans une expérience, illustrent les chercheurs, des étudiants ayant été mis dans un contexte les incitant à se sentir dépendant de leur université défendaient une politique de financement de cette dernière, mais désapprouvaient la même politique de la part du gouvernement. Mais lorsque mis dans un contexte les amenant à se sentir dépendants du gouvernement, ils approuvaient la politique de la part du gouvernement mais pas de la part de l’université.

 

 

Les gens ne peuvent échapper au système

« Lorsque nous sentons que nous ne pouvons pas échapper à un système, nous nous adaptons. Cela inclut d’accepter des choses que, autrement, nous pourrions considérer indésirables. », expliquent les chercheurs.

 

Dans une étude, mentionnent-ils, les participants étaient informés que les salaires des hommes dans leur pays étaient 20 % plus élevés que ceux des femmes. Plutôt que de considérer le système injuste, ceux qui estimaient qu’ils ne pouvaient pas émigrer avaient tendance à attribuer l’écart salarial à des différences innées entre les sexes. « On penserait que quand les gens sont coincés avec un système, ils voudraient davantage le changer. », dit Kay. « Mais en fait, plus ils sont coincés, plus ils sont susceptibles d’expliquer ses lacunes. »

 

 

Les gens ont peu de contrôle personnel

Finalement, des études suggèrent que quand les gens sentent un manque de contrôle personnel sur leur propre vie, ils ont tendance à compenser en soutenant les systèmes et les dirigeants qui offrent un sens de l’ordre, afin d’être rassurés que les choses sont sous contrôle.

 

La justification, soulignent les chercheurs, n’est pas la même chose que l’approbation. En justifiant un système, les gens lui attribuent souvent des qualités qu’il n’a pas mais devrait avoir.

 

Il y a aussi des limites, des points de basculement, au-delà desquels les systèmes ne sont plus considérés comme étant moins légitimes, mais comme complètement illégitimes et donc presque impossibles à défendre.

 

Statue justice aveugle

 


 

Source :

http://www.psychomedia.qc.ca/psychologie-sociale/2014-05-20/justification-du-systeme

https://www.psychologicalscience.org/news/releases/why-do-people-defend-unjust-inept-and-corrupt-systems.html

https://fr.sott.net/article/21440-Matrix-Pourquoi-les-gens-defendent-ils-des-systemes-injustes-incompetents-et-corrompus

 

Référence :

(1) Introduite par le psychologue John. T. Jost et ses collègues en 1994.

19 comments

  1. A reblogué ceci sur La vérité est ailleurset a ajouté:

    Le système ! On le déteste, on le maudit, et pourtant on l’entretien..un peu comme le « syndrome de Stockholm  » non? La peur du changement aussi, l’homme n’aime pas l’inconnu, donc il se soumet à ce qu’il subit tel un mouton! Et pourtant c’est lui seul qui peut et doit changer la société qui le met en esclavage inconscient !

    Aimé par 1 personne

  2. L’homme a toujour peur du changement de l’inconnu et sauf exception préfère ses bourreaux comme le syndrome de Stockholm à une situation qui pourrait lui rendre sa liberté et du bonheur mais qu’il ne connaît pas !Est ce qu’un jour enfin les moutons deviendront des béliers et briseront eux mêmes leurs chaînes ?? Il faudrait un fort élément déclencheur pour cela je pense..

    Aimé par 1 personne

      1. Effectivement. Ce qui automatiquement limité sérieusement le champ des prétendants 🤔.. Asselineau peut être si les électeurs potentiels écoutent autre chose que bfmtv et tf1 ou il est complètement boycotté !!! Mai faut pas que ça entende trop longtemps car il n’est pas tout jeune même si son cerveau semble fonctionner bien mieux que celui des laquais !

        Aimé par 1 personne

      2. Asselineau est bien. Ils le boycottent mais ils le démolissent également via de fausses informations (notamment la franc-maçonnerie).

        De toute façon, s’il était élu… lui-même dit qu’il ferait sortir la France de l’Otan et de l’Europe et que nous retrouvions le pouvoir régalien de battre monnaie et qu’après cela, il cèderait sa place.

        Le problème, c’est les 95% de la masse… Soi ils s’en fichent, soi c’est les médias mainstream qui ont forcément raisons.

        La plupart ne sont pas curieux de par nature et ne cherchent pas ou ne veulent pas ‘s’instruire’ hors des normes établies.

        Puis la vérité effraie…

        Par ailleurs, du moment que le frigidaire est plein et qu’il y a foot à la Tv le soir ou un show… Tout va bien.

        Jusqu’au jour où ! Là, le réveil risque d’être très brutal.

        Aimé par 1 personne

      3. suis bien d’accord avec toi! perso, je ferai tout pour le faire connaître davantage et dénoncer ce boycott le concernant ainsi que toute la désinformation! quant à ceux qui disent bêtement  » pff, il a fait que 3%, vais pas me géner pour leur rappeler que c’est de leur faute! s’ils réfléchissaient, il auraait fait beaucoup plus!

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.