Projet SOLI : Google autorisé à développer à grande échelle ses capteurs de reconnaissance de gestes [Vidéos]

Publié par

 

google - projet soli - 3

Photo : pour illustration

 

 

Validée par la commission fédérale des communications américaine (FCC), cette technologie radar capte les mouvements des doigts et de la main pour contrôler à courte distance des appareils comme un smartphone, une montre et bientôt des véhicules.

 

Dans les cartons depuis quatre ans, le projet Soli va prendre forme puisque la Federal Communications Commission (FCC) a annoncé en début de semaine qu’elle accorderait une dérogation à Google pour faire fonctionner ses capteurs de contrôle haptique à des niveaux de puissance supérieurs à ceux actuellement autorisés. Une dérogation dont le champ d’action est extrêmement large puisque Google envisage d’intégrer cette technologie dans des smartphones et autres terminaux mobiles, mais aussi dans des véhicules, et cet agrément permettra même d’utiliser ce dispositif dans les avions sans que cela perturbe l’électronique à bord.

 

Derrière le projet Soli se cache un dispositif sans fil permettant de contrôler des appareils par des gestes de la main ou des doigts. C’est la technologie sans contact la plus aboutie puisqu’elle pourra permettre, par exemple, d’appuyer sur un interrupteur virtuel pour lancer une fonction, ou de tourner une molette virtuelle pour augmenter ou baisser un éclairage ou une radio, mais aussi pour régler sa montre.

 

 

google - projet soli - 2

Photo : pour illustration

 

 

Une minipuce qui détecte un geste et le transforme en une commande

Selon Reuters, si la FCC a donné son accord, c’est parce qu’elle estime que le « projet Soli » « servirait l’intérêt public en apportant des fonctions innovantes de contrôle des appareils utilisant la technologie des gestes de la main sans contact ». Notamment pour les personnes souffrant de troubles de la parole ou de la mobilité lorsqu’elles sont incapables de presser un écran tactile ou de tourner un bouton ou une clé dans une serrure.

 

 

google - projet soli - 4

Photo : pour illustration

 

 

 


 

Intégrée dans une montre, une porte ou une radio, cette puce reconnaît à distance les gestes de la main comme une rotation ou un pincement. © Google

 

Time : 3 mn 56 [Vostvfr] / Welcome to Project Soli – Google ATAP

 


 

Concrètement, ce « projet Soli » prend la forme d’une petite puce radar de moins de 10 mm de côté qui pourra fonctionner sans fil dans un spectre radio compris entre 57 à 64 GHz. Ce radar fonctionne donc en permanence avec une précision à 10.000 images par seconde, et dès que les doigts ou la main croisent les ondes radio, la puce enregistre le geste et le traduit en une commande. C’est le même principe que le Leap Motion, mais avec un champ d’application qui ne se limite pas aux consoles de jeu ou aux ordinateurs puisque la puce est beaucoup plus petite, et donc intégrable dans tous les types d’appareils.

 

 

montre connectée

Pour le projet Soli, les ingénieurs Google exploite la technologie radar pour détecter des mouvements avec une grande précision. L’idée est de simplifier la manipulation des interfaces des objets connectés tels que les montres. © Google

 

 

Un radar miniature haute précision

Google envisage d’autres applications pour ce type de technologie. Elle pourrait par exemple être utilisé pour incorporer certaines fonctions dans les sièges d’une voiture ou, pourquoi pas, dans l’accoudoir d’un canapé. Il est également question d’équipements médicaux, mais le géant américain n’a pas fourni d’exemple concret.

 

Selon les ingénieurs du groupe ATAP, cette technologie de détection des mouvements serait plus performante que celle basée sur une caméra infrarouge type Leap Motion. Elle a surtout l’avantage d’être beaucoup plus compacte pour pouvoir être incorporée dans de petits appareils électroniques.

 

 

google - projet soli - 1

Photo : pour illustration

 


 

Time : 1 mn 17 / Google developing radar motion tracking – The Sun

 


 

google - projet soli - 5

Photo : pour illustration

 


 

Source :

https://siecledigital.fr/2019/01/03/google-obtient-lautorisation-de-developper-sa-nouvelle-technologie-de-reconnaissance-gestuelle/

https://www.reuters.com/article/us-google-sensor/google-wins-u-s-approval-for-radar-based-hand-motion-sensor-idUSKCN1OV1SH

https://www.independent.co.uk/life-style/gadgets-and-tech/news/google-project-soli-gesture-control-minority-report-radar-chip-a8709851.html

https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/smartphone-google-autorise-developper-grande-echelle-capteurs-reconnaissance-gestes-58454/

 

Article : Futura Sciences

8 comments

  1. « Elle pourrait par exemple être utilisé pour incorporer certaines fonctions dans les sièges d’une voiture ou, pourquoi pas, dans l’accoudoir d’un canapé ». Sur nos chiottes aussi ? Non parce que c’est sans doute plus utile que de lutter contre la faim dans le monde.
    Désolée, je suis énervée !.

    Aimé par 1 personne

  2. Certains parlent déjà, de capsule de régénération qui soigne tout. Certes dans des programmes spatiaux classés ultra top secret. Impensable non !!!

    Aimé par 1 personne

  3. À la fois vraiment innovant mais à la fois toujours aussi inquiétant quand il est question de Google.
    Faut pas oublier que quand un brevet est déposé, l’armée prend l’invention et l’étudie pour savoir si c’est utile pour eux

    Google = Skynet

    Aimé par 3 personnes

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.