Plateforme vidéo : Dérive des tops tendances [Vidéos]

Publié par

Time : 4 mn 51 / [1]

https://player.vimeo.com/api/player.js

 


 

PC Portable

Pour illustration

 

 

Synopsis :

Je crois qu’il n’est pas nécessaire de faire un test de ce site de partage de vidéos qui ne se distingue des autres que par le type de contenu vidéo proposé : les vidéos les plus stupides qu’on puisse trouver sur Internet sont parmi les meilleurs référencements.

 

Le contenu borderline est ce qui semble attirer le plus les personnes.

 

Le mieux est encore de vous balader sur la plateforme vidéo et de voir les copies d’écran pour comprendre les hauts niveaux intellectuels du site…

 

 

Les cartels de l’attention ou ces nouveaux barons qui nous droguent

Est-ce que les grands patrons de la tech ont conscience des dérives de leur système ? Aucun doute là-dessus. « Les technologies que nous utilisons sont devenues des compulsions, sinon des addictions à part entière. », écrit Nir Eyal dans son ouvrage. « Rien de tout cela n’est un accident. Tout est juste comme leurs concepteurs l’ont voulu. »

 

En novembre 2017, lors d’une conférence organisée à Philadelphie, Sean Parker [1], premier président de la compagnie créée par Mark Zuckerberg, le raconte également sans l’ombre d’une nuance. « Le truc qui motive les gens qui ont créé ces réseaux c’est : « Comment consommer le maximum de votre temps et vos capacités d’attention ? » »

 

Et ils ont trouvé la seule dope qui ne coûte pas un rond. « Il faut vous libérer un peu de dopamine (sorte de récompense que reçoit l’organisme quand il est satisfait), de façon suffisamment régulière. D’où le like ou le commentaire que vous recevez sur une photo, une publication… Cela vous pousse à contribuer de plus en plus, et donc à recevoir de plus en plus de commentaires et de like, etc. C’est une forme de boucle sans fin. »

 

Les barons des géants de la tech ont si bien compris le caractère addictif et abrutissant de la mécanique qu’ils interdisent formellement à leur progéniture de mettre le nez dedans. Dans les établissements scolaires de la Valley, ils sont purement et simplement prohibés. « Je n’ai pas de gosses, mais j’ai un neveu auquel j’impose des limites. Il y a certaines choses que je ne lui autorise pas. Je ne veux pas qu’il aille sur un réseau social. », déclarait Tim Cook en janvier 2018 dans The Guardian.

 


 

Time : 2 mn 25 [Vostvfr] / [2]

 


 

Une grave dérive…

 


 

YT - 1

Pour illustration / YouTubeur

 


 

Il appartient à chacun de se faire sa propre opinion

 


 

Source :

https://www.ladn.eu/tech-a-suivre/data-big-et-smart/internet-rend-humains-cons/

https://www.theguardian.com/technology/2018/jan/19/tim-cook-i-dont-want-my-nephew-on-a-social-network

 

Vidéo :

[1] Dérive des tops tendances YouTube – Aphadolie / Vimeo

[2] Sean Parker – Facebook Exploits Human Vulnerability (We Are Dopamine Addicts, Zhu version) – Ewafa / YouTube

 

Note :

[1] Facebook, Google, YouTube, etc.… Mêmes objectifs

Un commentaire

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.