Le pliosaure : un fossile de ce monstre marin vieux de 150 millions d’années découvert en Pologne

Publié par

Time : 1 mn 15 / [1]

 

Le pliosaure avait 4 nageoires de 4 mètres de long et pouvait mesurer jusqu’à 14 mètres.

 


 

Pliosaure - 1

Pour illustration

 

 

Une équipe de paléontologues annonce avoir découvert les restes d’un pliosaure vieux de 150 millions d’années en Pologne. Ce monstre marin régnait dans les océans à son époque.

 

Il est presque impossible d’évoquer les anciens monstres marins sans mentionner les mosasaures. Ces grands reptiles peuplaient en effet les océans durant le Crétacé. C’est d’ailleurs l’un de ces spécimens qui occupe un rôle secondaire (mais très efficace) dans les films Jurassic World. On parle aussi beaucoup des plésiosaures, ces anciens reptiles marins caractérisés par un long cou et une toute petite tête. Cependant, les océans terrestres ont également vu naître d’autres monstres tout aussi redoutables : les pliosaures.

 

 

Dix mètres de long

Les pliosaures étaient de grands prédateurs marins évoluant de la fin du Trias et du tout début du Jurassique au Crétacé. Ces animaux n’étaient ni des dinosaures ni des reptiles, mais des diapsides marins. Contrairement aux plésiosaures, ces créatures présentaient un cou relativement court et une tête allongée. Ils utilisaient également quatre grandes palettes natatoires pour se déplacer et devaient onduler leur corps.

 

L’un de ces spécimens a récemment été découvert en Pologne. Des chercheurs de l’Académie polonaise des sciences ont retrouvé le fossile en plein milieu d’un champ de maïs, près du village de Krzyżanowice.

 

Selon les premières analyses, ce pliosaure aurait évolué sur Terre il y a entre 145 à 163 millions d’années. Avec ses crocs acérés et ses dix mètres de long du museau à la queue, il se plaçait tout en haut de la chaîne alimentaire. Pour vous donner une idée de la puissance de l’animal, notez que ses mâchoires mesuraient jusqu’à deux mètres et demi de long et étaient quatre fois et demie plus puissantes que celles du T. Rex.

 

 

Dent

Une partie de la mâchoire fossilisée de l’animal. Crédits : Actes de la Geologists Association (2019)

 

 

Un environnement bien différent

À son époque, les lieux n’étaient bien évidemment pas tapissés de maïs. Les découvertes accessoires d’anciens crocodiles et de tortues primitives suggèrent que la zone se présentait autrefois comme un archipel tropical avec des lagunes et des réservoirs d’eaux chaudes.

 

Les chercheurs pensent que les tortues de mer de l’époque mangeaient des escargots. Ensuite, elles étaient elles-mêmes dévorées par les crocodiles comme en témoignent les traces de dents retrouvées sur quelques carapaces. Les pliosaures devaient quant à eux manger à peu près tout qui se présentait devant eux.

 

Notons par ailleurs que ce n’est pas le plus grand pliosaure découvert. Des chercheurs de l’Université d’Oslo ont en effet retrouvé en 2008 les restes d’un spécimen de treize mètres de long sur une île du Spitzberg, à 650 km des côtes de la Norvège.

 


 

Pliosaure - 2

Pour illustration

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pliosauroidea

https://www.livescience.com/ancient-sea-monster-pliosaur-fossils.html

https://phys.org/news/2019-11-million-year-old-sea-monster-fossil-poland.html

https://sciencepost.fr/un-monstre-marin-vieux-de-150-millions-dannees-decouvert-en-pologne/

 

Article :

Brice Louvet, rédacteur sciences / Sciencepost

 

Vidéo :

[1] Le pliosaure – Nat Geo France / YouTube

5 commentaires

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.