Comment donner une seconde vie aux piles [Vidéo]

Publié par

Time : 7 mn 15 / [1]

 


 

Piles- 1

Pour illustration

 

 

Synopsis :

En France, 1,5 milliard de piles ont été mises en vente en 2017, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie. Avec les métaux toxiques qu’elles contiennent, ces piles peuvent se révéler très polluantes. Que faire si l’on souhaite réduire leur impact environnemental ?

 

La solution la plus évidente est de les déposer dans un point de collecte pour qu’elles soient ensuite recyclées. Des usines sont spécialisées dans leur traitement. Leur rôle : les dépolluer et récupérer leurs métaux.

 

Mais une autre technique existe pour donner une seconde vie aux piles : la régénération. Le think tank Atelier 21 a remis au goût du jour cette technique. Elle permet de prolonger la durée de vie des piles alcalines grâce à un procédé inventé dans les années 90.

 

Au plus près du terrain, en France et dans le monde, partez à la rencontre de celles et ceux qui relèvent les défis environnementaux d’aujourd’hui.

 


 

Combien utilise-t-on et jette-t-on de piles en France ?

 

Piles- 2

Pour illustration

 

 

Souris, montre, jouet, télécommande… Au bureau ou à la maison, nous utilisons tous des piles au quotidien. Des milliers de tonnes de piles qui en France ne doivent pas être jetées avec les ordures ménagères, mais déposées dans un point de collecte.

 

Chaque année, c’est près de 1,3 milliard de piles et accumulateurs (PA) qui sont mis sur le marché en France – hors utilisation industrielle ou automobile. Cela représente environ 30.000 tonnes de matériaux. Et surtout, pas moins de 18 PA par habitant. Sachant qu’aucune d’entre elles n’est fabriquée dans notre pays. Une moitié vient de l’Union européenne et l’autre moitié des États-Unis et de l’Asie.

 

Notez que les piles à proprement parler – ces dispositifs non rechargeables qui convertissent une énergie chimique en électricité de manière irréversible – comptent toujours pour 89 % de ce chiffre, soit plus d’un milliard d’unités.

 

Depuis 1991, les piles et les batteries constituent des déchets dangereux. Elles ne doivent pas être jetées à la poubelle. Elles font donc l’objet d’une collecte sélective. Et les producteurs, de piles ou d’appareils qui en contiennent, ont une obligation de reprise et de traitement de ces déchets. Pourtant, selon une étude réalisée auprès de la filière en 2018, sur 100 piles mises sur le marché, 45 seulement seraient collectées puis recyclées. Dans le même temps, 5 resteraient stockées dans les foyers et 15 ne seraient tout simplement pas triées. Les 35 restantes étant en usage dans des appareils. Ainsi quelque 500 millions de piles usagées, soit près de 14.000 tonnes, seraient collectées chaque année.

 

 

Piles - 5

En moyenne, il y aurait 106 piles et batteries présentes dans chaque foyer français. © Elroi, Fotolia

 

 

Trier et recycler les piles

Les piles en effet contiennent, outre du plastique et du papier, différents types de métaux toxiques. Du plomb, du zinc, du nickel ou encore du mercure. Les jeter avec les ordures ménagères, c’est les orienter sur une filière de traitement tout à fait inadaptée. Car brûlées ou enfouies, elles finiront par polluer l’environnement dans son ensemble.

 

Par ailleurs, les ressources naturelles ne sont pas inépuisables et leur extraction coûte elle aussi cher à la planète. Sachez ainsi que 73 % des matériaux dont sont faites les piles peuvent être récupérés – par pyrométallurgie, hydrométallurgie, distillation ou fusion – et recyclés. Le plomb peut servir à la fabrication de nouvelles batteries, le nickel, associé à du fer, peut être transformé en articles ménagers. Le zinc est intéressant pour produire des gouttières. Et le mercure peut servir dans des applications industrielles.

 

Ayez donc le réflexe recyclage et rapportez vos piles usagées aux points de collectes et privilégiez les piles rechargeables.

 


 

Piles- 3

Pour illustration

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pile_électrique

https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/eco-consommation-utilise-t-on-jette-t-on-piles-france-663/

 

Article :

Futura Ssciences

Publié en 2018

 

Vidéo :

[1] Comment donner une seconde vie aux piles #PlanB – Le Monde / YouTube

 

Sur le même thème :

Les piles et batteries : Quel impact sur l’environnement ? [Vidéo]

15 commentaires

  1. Les statistiques montrent que ça marche plutot bien cette collecte de recyclage. 1/3 en usage, normal si elles ne sont pas usées. sur ce qui reste les 2/3 sont recyclées ( 3 demis de 45 % : 67 ) dans le 6ème qui reste les 3/4 sont stockées sur place, sans doute en attendant d’être apportées au recyclage , il en resterait trés peu « dans la nature » , c’est trop quand même, bien sur.

    Je vais changer de méthode : plutot que les mettre dans une petite boite à la maison je vais les mettre dans ma poche de manteau, comme ça, dés que je verrai un point de collecte ( y en a partout , mais on n’a pas les piles quand on les voit ) je me débarasserai des trucs qui encombrent mes poches.

    Aimé par 2 personnes

  2. Bonjour, je suis nouveau sur ce site mais suit vos articles qui sont très intéressants.
    Les piles sont effectivement très polluantes, j’essaie d’utiliser des piles rechargeables mais pour les piles alcalines, il est possible de réutiliser ces piles dans des horloges (ou autres appareils pas trop gourmands en NRJ)qui ne sont pas gourmands en énergie et donc de finir complètement ces piles avant recyclage.

    A plus tard

    Aimé par 2 personnes

    1. J’utilise également les piles rechargeables. Moins onéreux sur le long terme, etc…

      Je vous remercie pour votre visite et commentaire.

      Au plaisir de vous lire.

      J'aime

      1. Ce que Monsieur veut dire (avec justesse) c’est qu’une fois qu’il les a utilisées pour son appareil photos gourmand il les met dans son horloge pour les utiliser à fond. Bravo.

        Aimé par 1 personne

  3. Ici c’est pile rechargeable depuis plus de quinze ans, plus chère à l’achat, mais vite rentabilisé. Entre les piles des télécommandes, les piles des appareils…
    Je dois avouer, je ne comprends pas qu’à notre ère on soit encore au pile, j’ai voulu acheter une balance avec batterie, donc plus besoin de pile à charger, eh bien ça n’existe pas… c’est à pile…

    Pourtant pour les outils, tout est à batterie, on recharge, pourquoi en cuisine ou pour les jouets des enfants, ils ne développent pas ce concept de batterie?

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir Emilie,

      A ta question : “pourquoi en cuisine ou pour les jouets des enfants, ils ne développent pas ce concept de batterie? »,

      …Parce que c’est une manne financière considérable et que cela fait tourner l’économie.

      Autrement, je suis comme toi, j’ai opté depuis plusieurs années pour les piles rechargeables.

      J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.