Résumé SOTT – Janvier 2021 : Changements Météorologiques Extrêmes [Vidéos]

Publié par

Time : 24 mn 58 / [1/2]

 


 

Janvier 2021

 

 

Conditions météorologiques extremes

 

 

 

Les hivers deviennent plus rudes et plus longs, ce qui a un impact sur les infrastructures de base et les cultures dans le monde entier. Il est clair que nous ne sommes pas bien préparés pour la prochaine période glaciaire.

 

La tempête de neige la plus importante que les États-Unis aient connue jusqu’à présent a provoqué une baisse rapide de la température et a déversé de la neige du Midwest au Nord-Est, affectant des centaines de millions de personnes. Plus de la moitié des États-Unis présentait un manteau blanc et certaines villes ont reçu jusqu’à 50 centimètres de neige. Les États-Unis sont inlassablement confrontés à une succession de tempêtes hivernales.

 

L’Iowa a été frappé par une nouvelle chute de neige record ce mois-ci avec 50 centimètres de neige tombée à Des Moines, le mois de janvier le plus enneigé des 130 dernières années. Des chutes de neige extrêmes ont également enseveli le Texas et la vallée du Mississippi, plongeant 150 000 personnes dans le noir.

 

La Californie a fait face à 40 centimètres de pluie, des inondations, jusqu’à 2,50 mètres de neige, des coulées de boue, un glissement de terrain massif et des incendies. Une fois de plus, les conditions météorologiques extrêmes perturbent la vie de millions de Californiens, contribuant à un « exode massif » de l’État.

 

L’Europe et l’Asie ont également connu l’un de leurs hivers les plus intenses ces dernières années, avec des températures atteignant jusqu’à -46,2° C dans certaines régions.

 

L’Espagne a été frappée par la tempête Filomena, qui y a produit la nuit la plus froide depuis au moins 20 ans lorsque la température a chuté à -25° C à Molina de Aragón et à Teruel ; une chute de neige record depuis 1971 a également détruit un demi-million d’arbres [1] à Madrid. Ces événements se sont conjugués avec une tempête super-cellulaire accompagnée de vents de 150 km/heure à Lleida, de crues soudaines dans le sud et d’un tremblement de terre de magnitude 4,4 à Grenade. Deux boules de feu météoriques ont également été enregistrées au-dessus de la Galice et de Grenade.

 

La Sibérie a de nouveau battu le record mondial de froid ce mois-ci, avec -58° C localement, tandis que la Mongolie a connu l’un des hivers les plus extrêmes jamais enregistrés avec des températures atteignant -50° C.

 

La Corée du Sud a dû faire face aux conditions météorologiques les plus dures pour la saison, avec une vague de froid accompagnée d’une neige abondante et de vents violents qui ont provoqué l’arrêt du trafic aérien et l’immobilisation des avions. La température à Séoul est tombée à -16,1°C, avec un refroidissement éolien de -25,3° C.

 

De nombreuses boules de feu météoriques diurnes ont été observées ou enregistrées, tandis qu’une petite météorite est tombée sur une maison en Indonésie. Un signe d’augmentation de l’activité cométaire ?

 

De fortes pluies et des inondations ont continué à se produire dans l’Est et le Sud-Est asiatique, et des millions de personnes ont été sinistrées. La Malaisie a enregistré sa pire inondation en un demi-siècle qui a provoqué l’évacuation de 50 000 personnes, tandis qu’à Chennai, en Inde, la plus forte pluviosité pour une journée de janvier depuis 1915 a été observée.

 


 

Original :

Winters are becoming harsher and lengthier, impacting basic infrastructure and crops around the world. It’s clear that we are not properly prepared for the coming ice age.

 

The most impactful winter snowstorm in the US so far caused a rapid decrease in temperature and dumped snow from the Midwest to the Northeast, affecting hundreds of millions. More than half the US was covered in snow and some cities received up to 19 inches. The US is seeing winter storm after winter storm with no relief.

 

Iowa got hit by a new record snowfall this month with 19 inches dumped in Des Moines, the snowiest January for the last 130 years. Extreme snowfall also buried Texas and the Mississippi Valley, leaving 150,000 people in the dark.

 

15 inches of rain, floods, up to 100 inches of snow, mudslides, a massive landslide, and wildfires hit California. Again, extreme weather is disrupting the lives of millions of Californians contributing to a ‘mass exodus’ from the state.

 

Europe and Asia also experienced one of their most intense winters in recent years, with temperatures in some areas dropping as low as minus 46.2 degrees Celsius.

 

Storm Filomena hit Spain this month, producing the coldest night for at least 20 years when the temperature plunged to -25C in Molina de Aragón, and Teruel, and a record snowfall since 1971 killed a million trees in Madrid. All this was accompanied by a supercell storm with winds of 150 km/h in Lleida, flash floods in the south, and a M4.4 earthquake in Granada. Two meteor fireballs were also recorded over Galicia and Granada.

 

Siberia again broke the global cold temperature record this month, with -58°C at one locality, meanwhile, Mongolia faced one of the most extreme winters on record with temperatures as low as -50 C.

 

South Korea got hit by the season’s harshest weather as a cold wave with heavy snow and strong winds brought traffic to a stop and grounded planes. The temperature in Seoul dropped to -16.1 C, with a wind chill of -25.3 C.

 

Many meteor fireballs were witnessed or recorded during the day this month, while a small meteorite fell on a house in Indonesia. A sign of increased cometary activity?

 

Heavy rains and floods continued to hit east and southeast Asia, with millions affected. The worst flood in half a century hit Malaysia prompting the evacuation of 50,000 people, while Chennai, India recorded the highest rainfall for a January day since 1915.

 


 

Time : 1 mn 15 / [2/2]

 

Des dégâts matériels, des routes coupées, des maisons isolées… Le Sud Gironde, le Lot-et-Garonne, le Périgord et les Landes sont encore ce soir en vigilance orange risque de crues. Ces dernières heures, les débordements y ont été multiples, fort heureusement sans faire de blessés. Et même si la lente décrue est amorcée, nombre de secteurs et de maisons sont encore isolés.

 


 

Source :

https://www.sciencedaily.com/releases/2021/01/210113120656.htm

https://fr.sott.net/article/36558-Resume-SOTT-des-changements-terrestres-Janvier-2021-Conditions-meteorologiques-extremes-revolte-de-la-planete-et-boules-de-feu

 

Article :

Les Éditeurs / Sott.net

 

Vidéo : 

[1] SOTT Earth Changes Summary – January 2021: Extreme Weather, Planetary Upheaval, Meteor Fireballs – Sott Media / YouTube

[2] Des vues aériennes impressionnantes des inondations en Gironde et dans le Lot-et-Garonne – France 3 Nouvelle-Aquitaine / YouTube

 

Note :

[1] Early estimates showed that around 150,000 trees in the city (18.5% out of the 800,000 registered trees) were damaged or had collapsed due to the snow.

Later assessments by the Madrid Town Hall gave figures of 70% of trees in historical parks, 15% of trees in singular parks and an additional 450,000 trees in forest parks being damaged by the storm. Conifers and Mediterranean evergreen trees were particularly affected.

 

Traduction rapprochée :

Selon les premières estimations, environ 150 000 arbres de la ville (18,5 % des 800 000 arbres enregistrés) ont été endommagés ou se sont effondrés à cause de la neige.

 

Les évaluations ultérieures de la mairie de Madrid ont donné des chiffres de 70% des arbres dans les parcs historiques, 15% des arbres dans les parcs singuliers et 450.000 arbres supplémentaires dans les parcs forestiers endommagés par la tempête. Les conifères et les arbres à feuilles persistantes méditerranéens ont été particulièrement touchés.

 

150.000 + 70% des arbres dans les parcs historiques + 15% des arbres dans les parcs singuliers + 450.000 arbres supplémentaires dans les parcs forestiers endommagés par la tempête. Nous ne sommes pas loin du million, je pense.

 

Source : https://en.wikipedia.org/wiki/Storm_Filomena

 

Photo :

Pour illustration

6 commentaires

  1. Tu touches le point sensible de notre histoire mon ami…D’un côté les conservateurs d’un capitalisme qui ruine notre environnement et menace notre survie au nom de la liberté qui n’existe que pour les plus riches et de l’autre des soi-disants progressistes qui veulent tout contrôler et menacent notre libre arbitre jusqu’au plus profond de nos gènes…Entre les deux, la route est étroite et la propagande féroce.

    J'aime

  2. Peut on être sûr que ces extrêmes n’ont pas toujours existés ? Par exemple la Garonne avait débordé dans les années 50, Paris inondé en janvier 1910 , et pourtant, il y avait moins d’habitations pour retenir l’eau et il y avait plus de bocages.
    Il y a l’effet des médias : Maintenant, nous sommes informés de toutes les catastrophes, mais il faut savoir que plus on remonte les années, moins les catastrophes étaient connues. Et si vous remontez assez loin , les infos se limitait au village, voire quelques villages autour.
    Remarquons bien l’évolution: Maintenant on vous informe même d’un changement de température sur d’autres planètes, d’un impact d’un bolide sur Jupiter, d’une supernova, d’une petite variation de la direction du pôle Nord, d’un nouveau cratère sur la Lune, d’une tempête sur Mars. Et c’en ne fini pas….

    J'aime

  3. Impressionnant vu avec cette perspective planétaire en un seul mois! Je ne crois pas que ce soit l’effet de la médiatisation. Quand il pleut, il pleut des trombes, ce qui n’arrivait que rarement avant. C’est devenue de plus en plus fréquent partout. Il neige davantage là où il ne neigeait pas alors qu’ici au Québec nous étions habitués de recevoir beaucoup de neige et ce n’est plus le cas. Ca change et ca change rapidement et drastiquement, avec tout ce que cela implique. Je la comprends moi la nature de se révolter et de réagir.

    J'aime

    1. Le nouveau cycle solaire y est pour beaucoup ainsi que les rayons cosmiques de très haute énergie. Mais quasiment pas un mot du GIEC ou d’Al Gore… sauf lorsque fut dévoilé l’affaire dit du « Climategate » (Incident des courriels du Climatic Research Unit) ainsi que par d’autres scientifiques.

      Aimé par 1 personne

Répondre à Pat Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.