Royal Navy : Des soldats de l’armée britannique équipés de jetpacks réalisent plusieurs exercices en pleine mer

Publié par

Time : 1 mn 14 / [1/5]

 


 

Bientôt, leurs jets packs seront capables de dépasser les 300 km/h. En attendant les derniers réglages commandés par la Royal Navy, les marins de la couronne britannique poursuivent leurs tests du Jet Suit de Gravity Industries.

 

Leur but : effectuer des manœuvres à toute vitesse entre deux navires.

 

« L’objectif avec le jet pack est de fournir un accès extrêmement rapide à n’importe quelle partie du navire cible, libérant instantanément les mains pour porter une arme, et même en conservant la capacité de se déplacer sur la cible ou de s’auto-exfiltrer », détaille Gravity Industries dans un communiqué de presse.

 

Ce n’est pas la première fois que ces combinaisons volantes de l’entreprise sont aperçues en train de voler autour des bateaux de la Royal Navy. Son fondateur, Richard Browning, a lui-même servi dans ce corps d’armée avant de commencer sa nouvelle vie de magnat du jet pack.

 

Pour tester le nouveau prototype, les soldats ont passé trois jours en pleine mer avec les ingénieurs de Gravity Industries réalisant différents exercices pour connaître l’intérêt d’un tel outil, que ces soldats semblent déjà maîtriser à la perfection.

 


 

Time : 1 mn 28 / [2/5]

 

Avec un jet pack de Gravity Industries, les soldats ont pu arriver sur le navire cible bien plus rapidement qu’avec un petit bateau.

 


 

Jet Suit - 2

 

 

Ce système de propulsion dans les airs devrait notamment faciliter la lutte contre la piraterie en haute mer.

 

La marine britannique adopte un nouvel équipement censé faciliter la lutte contre la piraterie en haute mer. Ce nouvel équipement est tout simplement une combinaison à réaction développée par la société anglaise Gravity Industries. Il s’agit en réalité d’un jet-pack qui permet à un soldat de voler dans les airs pendant quelques minutes afin de débarquer sur un navire.

 

Dans une vidéo publiée par Gravity Industries, on peut voir plusieurs marines en train de s’entrainer à utiliser le Gravity Jet Suit dans le cadre d’opérations de « visite, embarquement, perquisition et saisie » sur un bateau. La combinaison permet à une personne de se rendre facilement et rapidement sur la cible, afin d’installer une corde ou une échelle pour les autres soldats.

 


 

Time : 1 mn 34 / [3/5]

 

Pour approcher et monter à bord de navires suspects plus rapidement, l’armée britannique a choisi de s’associer à Gravity Industries. L’entreprise britannique développe un jet pack, c’est-à-dire une combinaison pour pouvoir se propulser dans les airs. Avec cet outil, son utilisateur peut décoller, voler et atterrir, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

 


 

Time : 3 mn 16 / [4/5]

 

Des militaires de la marine britannique, la Royal Navy, ont testé des jetpacks sur la côte sud de l’Angleterre pendant plusieurs jours. Dans des images publiées le 1er mai par la société Gravity industries qui conçoit ces combinaisons volantes, un militaire vole au-dessus de l’eau en réalisant plusieurs exercices. L’objectif du « Jet Suit », le nom donné à cette machine, est de permettre d’accéder rapidement à n’importe quel navire suspect. Bientôt, ces jetpacks seront capables de dépasser la vitesse de 300 km/h. Ils pourraient, d’ici quelques années, être utilisés lors d’opérations spéciales.

 


 

Lui, c’est Richard Browning. Il est l’inventeur du « Jet Suit », développé depuis 2017 par son entreprise Gravity Industries, qu’il vient de présenter à l’armée britannique. « J’aime faire quelque chose que je pense impossible ou que tout le monde pense impossible », confie-t-il. En créant cette entreprise, Richard Browning a pour ambition de « réimaginer le vol humain d’une manière vraiment agile ».

 

Selon lui, cette technologie a un rôle à jouer, par exemple dans les transports.

 

« Nous ne suggérons pas encore que les gens utilisent cet appareil pour descendre dans la rue et aller dans les magasins… Mais nous sommes sur le point de lancer notre version électrique en juillet. Et si les batteries continuent à être de plus en plus légères, alors il ne faut jamais dire jamais », s’empresse-t-il d’ajouter. Aussi, cette technologie de haut vol permettrait une plus grande efficacité notamment lors d’opérations de sauvetages.

 


 

Time : 4 mn 14 / [5/5]

 

Ceci n’est pas la bande-annonce du prochain Iron Man. C’est la réalité. Pendant ce temps-là, dans le ciel britannique…

 


 

Source :

https://www.20minutes.fr/high-tech/3035795-20210505-la-marine-britannique-s-equipe-de-jet-packs

https://www.francetvinfo.fr/economie/aeronautique/video-rencontre-avec-richard-browning-l-inventeur-du-jet-suit_4618479.html

 

Article :

Jennifer Mertens / 20 Minutes

FranceInfo

 

Vidéo : 

[1] Soldats de la Royal Navy, ces maîtres du Jet Suit – Le Parisien / YouTube

[2] L’armée britannique a testé cet impressionnant jet pack en pleine mer – LeHuffPost / YouTube

[3] Navy Assault Trials! – Gravity Industries / YouTube

[4] Royal Marines Jet Suit Boarding Ex – Gravity Industries / YouTube

[5] Rencontre avec l’homme volant Richard Browning, inventeur du Jet Suit – Brut / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

 

Voir notamment :

Iron Man : il bat le record du monde de vitesse en jetpack [Vidéos]

Angleterre : un service ambulancier se transforme en « Iron Man » volant pour secourir des randonneurs blessés dans les reliefs escarpés [Vidéos]

2 commentaires

  1. C’est plus spectaculaire, qu’utile pour l’armée.
    En face d’une mitraillette, je ne crois pas que l’opérateur puisse poursuivre longtemps sa route : Une cible facile.
    De même, les moteurs nécessitent de l’air pour fonctionner. Donc, juste avec une lance d’incendie crachant de l’eau, l’opérateur tombe à la verticale, le moteur noyé. Et avec le poids de matériel, c’est le plongeon au fond de l’océan.

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.