Covid-19 : L’Académie de Médecine préconise de rendre la vaccination obligatoire [Vidéo]

Publié par

 

Mardi 25 mai, l’Académie nationale de médecine publie un communiqué préconisant la vaccination obligatoire contre le covid-19.

 

 

Académie médecine

 

 

Intitulé « « Obligation » n’est pas un gros mot quand il s’agit de vacciner contre la Covid-19 », leur texte revient sur la couverture vaccinale actuelle, soulignant le fait qu’il sera « très difficile d’obtenir avant la fin de l’été un taux de couverture vaccinale qui assurerait une immunité collective suffisante pour contrôler l’épidémie, soit 90% de la population adulte ou 80% de la population totale (enfants inclus). »

 

 

Pourquoi cette recommandation ?

Selon elle, c’est « la pénurie de vaccins [qui] a imposé que la campagne de vaccination respecte une priorisation évolutive des candidats à la vaccination », ne faisant référence à aucune balance bénéfices/risques, ni à des différences entre les tranches d’âges – modèle que nous avons pourtant suivi. Aussi, après la pénurie, le prochain défi sera celui du « paradoxe d’un excédent de doses face à une couverture vaccinale insuffisante. » En somme, il faut se dépêcher pour ne pas gâcher les stocks. Donc, « l’extension de la vaccination contre le SARS-CoV-2 aux adolescents et aux enfants devra être envisagée dès que les protocoles vaccinaux seront homologués dans ces tranches d’âge. » Pour rappel, les vaccins sont toujours en phase 3, sous AMM conditionnelle.

 

L’Académie soulève par ailleurs le fait que la campagne devra se confronter à « la réticence de parents qui ne manqueront pas d’objecter que la Covid-19 est généralement bénigne dans le jeune âge. » Sur ce sujet, les académiciens n’ajoutent rien. Faut-il comprendre que l’objection en question est légitime ?

 

Toujours selon eux, d’abord « rejetée sur l’argument réaliste du manque de vaccins, l’obligation vaccinale doit maintenant être envisagée ». Outre l’argument du stock, l’Académie promeut la vaccination en rappelant qu’elle est déjà obligatoire pour « la variole (1902-1984), la diphtérie (1938), le tétanos (1940), la tuberculose (1950-2007), la poliomyélite (1964) ». Le tétanos avait un taux de létalité de 27 %. Le rationnel scientifique voudrait que l’on compare ce qui est comparable. Par ailleurs, les académiciens soulignent « un taux d’efficacité [des vaccins] de 90 à 95 % contre les formes graves de la Covid-19 ». Pour cela aussi, les chiffres sont à remettre en perspective. Enfin, c’est aussi parce « que les mesures individuelles (gestes barrière) et collectives (couvre-feu, confinement) sont incapables de contrôler [l’épidémie] dans la durée » que l’Académie nationale de médecine recommande « de mettre en œuvre sans tarder le passe vaccinal » et « de rendre la vaccination exigible » pour différentes activités professionnelles, pour les donneurs de sang ainsi que pour les étudiants, d’ici à l’été 2021.

 

 

Pour ce faire, le COSV propose la « vaccination en anneaux »

Annoncée au début du mois, cette « stratégie consiste à vacciner tous les individus ayant été en contact avec un sujet présentant une infection confirmée, ainsi que toutes les personnes en contact avec ce premier cercle de sujets contacts ». Une opération de ce type a été organisée dans le quartier de Bacalan à Bordeaux, en réaction à la découverte d’un variant « très rare » :

 

 

Twitter

 

 

En plus de la « mobilisation rapide d’équipes mobiles », le Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale avance « [qu’]une quarantaine stricte et surveillée doit être imposée pour les personnes étant identifiées comme contacts primaires ou secondaires, et qui refusent la vaccination. » Par ailleurs, de toute évidence, cette stratégie devra aller de pair avec une surveillance accrue des données de santé, permettant de réagir plus rapidement. À ce sujet, le gouvernement prévoit de rendre obligatoire l’utilisation du QR code « à l’entrée des bars, restaurants et salles de sport ». C’est grâce à l’application TousAntiCovid que ce « carnet de rappel » devrait être mis en place, dès le 9 juin prochain.

 


 

Time : 8 mn 13 / [1/1]

 


 

Source :

https://www.francesoir.fr/politique-france/lacademie-de-medecine-preconise-la-vaccination-obligatoire

https://www.academie-medecine.fr/obligation-nest-pas-un-gros-mot-quand-il-sagit-de-vacciner-contre-la-covid-19/

https://www.europe1.fr/sante/covid-19-lacademie-de-medecine-preconise-de-rendre-le-vaccin-obligatoire-4047476

 

Article :

FranceSoir

 

Vidéo : 

[1] L’Académie de Médecine ‘préconise’ de rendre le va**in OBLIGATOIRE – DOCUMENTS RARES & INEDITS / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

18 commentaires

  1. Hello, je crois qu’on marche sur la tête … je suis curieuse d’avoir les retours après toutes ces vaccinations… à mon avis, il y aura une 4ème vague en octobre ! Je trouve ça vraiment limite de devoir se faire vacciner … pour l’instant je résiste lol mais je suis la seule à mon travail…
    belle soirée !

    Aimé par 4 personnes

  2. Here we are still waiting for the first vaccination. I’m slowly not trusting people anymore. It’s too chaotic for me. Four weeks ago we had an incidence of over 100, and now only 3 without a 100% vaccination.

    J'aime

  3. Merci Eric, sans moi aussi!! J’attends la fin des essais sur humain pour 2023/25, car sur les animaux c’était l’écatombe!!! Ayant tout prévu depuis des années sur ce qu’il se passe maintenant, je suis à l’abri de me le faire imposer…
    belle et douce journée!

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.