Quel est le gouffre le plus profond du monde ?

Publié par

Time : 16 mn 25 [Vostvfr] / [1/1]

 

En août 2017, l’équipe russe d’explorateurs « Perovo-Speleo » a atteint une profondeur de 2.204 mètres dans la grotte de Verёvkina. Et ce n’est pas encore la fin !

 

La proximité de ces impressionnantes grottes laisse à penser qu’elles sont interconnectées dans les profondeurs de la Terre. C’est pourquoi cette nouvelle expédition a également pour objectif d’explorer les galeries horizontales repérées dans le gouffre afin de tenter de découvrir une traversée, c’est-à-dire un parcours souterrain praticable qui relie deux issues de grottes distantes.

 

« Ce serait un cas unique. Et très probablement, une plus grande traversée ne serait pas trouvée dans le monde avant bien longtemps » a précisé Aleksey Barashkov.

 


 

 

 

Avec une profondeur record de 2.212 mètres, la grotte Veryovkina est la grotte la plus profonde mesurée à ce jour dans le monde. Vous la retrouverez dans le massif d’Arabika en Abkhazie, une région séparatiste de Géorgie soutenue par la Russie.

 

L’entrée de la grotte Veryovkina, située à 2.285 mètres au-dessus du niveau de la mer, a été découverte pour la première fois en 1968 par des spéléologues soviétiques.

 

À l’époque, ils n’avaient pu explorer qu’une section de 115 mètres de profondeur. Une expédition dirigée par Oleg Parfenov, en 1983, a permis de descendre jusqu’à 440 mètres. Ce n’est qu’au début des années 2000 que de nouvelles expéditions organisées par les organisations de spéléologie « Perovo Speleo » et « Speleoclub Perovo », basées à Moscou, ont pu véritablement sonder les entrailles de cette formation. Très vite, les chercheurs ont atteint les 1.000 mètres, puis les 2.000 mètres, pour finalement « toucher le fond » de la grotte en 2017.

 

 

Crédits : ZME Science/Datawrapper

 

 

Une semaine sous terre

Naturellement, le fait de descendre aussi profondément sous terre est incroyablement exigeant. La grotte descend en effet quasi verticalement et regorge de petits passages horizontaux. Dès 800 mètres de profondeur, l’eau qui coule à travers les petits affluents éclabousse les passages étroits qui rendent la descente particulièrement dangereuse et humide. Côté températures, elles varient de 4 °C à 7 °C.

 

En s’appuyant sur une série de camps construits en cours de route, il a fallu plus de quatre jours aux membres de l’expédition pour atteindre le puisard terminal en 2017. Il leur fallut à peu près autant de temps pour remonter. Ainsi, l’équipe a dû passer au moins une semaine à l’intérieur, informant régulièrement leur base en surface de leurs progrès.

 

Sur le chemin, les spéléologues ont collecté plusieurs échantillons de crevettes immergés dans des plans d’eau, mais aussi de scorpions rares et de micro-organismes. D’autres espèces sont depuis régulièrement remontées. Leur étude pourrait mener à la découverte de nouveaux antibiotiques et autres médicaments. Les chercheurs ont également relevé plusieurs fossiles imprimés sur des roches, offrant des indices sur l’apparence des organismes de cette grotte il y a des millions d’années.

 

 

Une illustration de la structure de la grotte. Crédit : Wikimedia Commons

 

 

Un environnement dangereux

Pavel Demidov, le chef de l’expédition détenteur du record, avait comparé l’exploration du fond de cette grotte à celle de « la face cachée de la Lune ». Le spéléologue est malheureusement décédé en août 2020 alors qu’il descendait dans une autre formation de la région, à une profondeur de 305 mètres.

 

Son décès illustre les nombreux dangers auxquels sont confrontés les spéléologues au cours de leurs descentes. En 2018, l’équipe de Demidov, qui comprenait notamment des photographes de National Geographic, avait d’ailleurs échappé de peu à la catastrophe après avoir subi une inondation express de la grotte.

 

 

Le spéléologue espagnol Marcos Vilariño Gonzále franchissant un passage inondé à 1400 m de profondeur en 2018. Crédits : Petr Lyubimov

 

 

Notez enfin que la région propose également d’autres grottes incroyablement profondes creusées dans des terrains karstiques.

 

Citons notamment :

  • Le gouffre de Krubera-Voronja : 2.199 m de profondeur ;
  • Le gouffre de Sarma : 1.830 m
  • Le gouffre de Snezhnaja : 1.760 m.

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Krubera-Voronja

https://en.wikipedia.org/wiki/Veryovkina_Cave

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gouffre_Veryovkina

https://sciencepost.fr/grotte-plus-profonde-du-monde-2/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_plus_profondes_cavités_naturelles_souterraines

https://www.nationalgeographic.com/adventure/article/flood-escape-deepest-cave-veryovkina-abkhazia

 

Article :

Brice Louvet / SciencePost

 

Vidéo : 

[1] Veryovkina cave -2204 m./The 2-nd movie about the deepest cave in the world (Subtitles in English) – Petr Lyubimov / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

2 commentaires

  1. Impressionnant!!! Merci Eric, comme quoi internet à aussi de très bons côtés, découvrir sans prendre de risque… de son canapé!!! lol

    J'aime

    1. Sûr que de son canapé avec cacahuètes, pistaches et autres amuse-gueules, il y a beaucoup moins de risques / Lol.

      Plus jeune mais vraiment beaucoup plus jeune, j’avais fait de la spéléologie (mais encadré). C’est très physique et il ne faut pas avoir le vertige et être claustrophobe, etc… Mais quelles expériences : inoubliables.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.