France : l’effondrement économique en une image !

Publié par

 

Par : Charles Sannat

 

Du haut de cette pyramide de dettes et de difficultés c’est 264 milliards d’euros qui nous séparent de l’Allemagne, cet écart de 264 milliards c’est 182 milliards d’excédents pour l’industrieuse Allemagne et 82 milliards de déficit de la balance commerciale pour notre pays la France.

 

Pour l’entendre encore trop souvent, je sais bien que nous avons quelques aimables naïfs qui aiment à dire « qu’est-ce qu’on a de la chance quand même en France », « qu’est-ce qu’on est bien ».

 

Entendez-moi bien, je ne suis pas en train de vous dire que nous devons gémir, mais il ne faut pas se bercer d’illusions.

 

L’illusion c’est l’inertie du confort hérité.

 

L’illusion c’est l’inertie de la richesse accumulée et qui disparaît.

 

L’illusion c’est l’inertie des infrastructures vieillissantes et craquantes de partout dans ce pays mais sur lesquelles nous nous appuyons encore tant qu’elles plient mais qu’elles tiennent.

 

L’illusion c’est de croire que notre pays va bien parce que nous avons de beaux monuments et de sublimes paysages.

 

L’illusion c’est de penser encore que les choses vont bien, que la France est un pays riche et que demain sera mieux qu’hier.

 

C’est faux !

 

Pour comprendre ce qu’il se passe (seulement une partie de ce qu’il se passe je vous l’accorde), regardez le graphique affligeant ci-dessous et là où se trouve notre pays. Italie et Espagne font mieux que nous.

 

 

 

 

N’imaginez pas un seul instant qu’un pays qui ne produit plus rien, qu’un pays qui n’a plus rien à vendre peut s’enrichir.

 

Chaque année, notre pays, collectivement, s’appauvrit de 80 milliards d’euros qui partent de notre pays en achats à l’étranger de trucs que nous ne produisons plus.

 

Il n’y a pas de grande économie sans capacité à produire.

 

Il n’y a pas de grande économie sans une forme d’autosuffisance alimentaire mais également industrielle.

 

Notre pays est en plein naufrage et ce quinquennat qui s’achève, aboutissement :

 

  • De décennies de gabegies.

 

  • De gestion calamiteuse.

 

  • De lâchetés, de compromissions.

 

  • De corruption marque le point de non-retour vers l’effondrement de notre nation.

 

 

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

 

Préparez-vous !

 

Charles Sannat

 


 

Source :

https://insolentiae.com/france-leffondrement-economique-en-une-image-ledito-de-charles-sannat/

 

Article :

Charles Sannat / Insolentiae

 

Note : 

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

 

Pour m’écrire charles@insolentiae.com

 

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur http://www.insolentiae.com. »

 

Charles Sannat

Charles Sannat est un entrepreneur et analyste économique français. Il est diplômé de l’Ecole Supérieure du Commerce Extérieur (1993-1997) et du Centre d’Etudes Diplomatiques et Stratégiques (1998-1999).

 

Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis manager au sein du Groupe Altran – Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d’affaires et devient en 2012 directeur des études économiques à AuCoffre.com (société de placements en or et argent physique avec garde en coffres).

 

En 2015, il quitte Aucoffre.com pour fonder le site Insolentiae, site de « décryptage impertinent et satirique de l’actualité économique », et la chaîne YouTube insolentiae.tv. Il rédige une lettre mensuelle, STRATEGIES, pour donner son analyse de la situation économique. Il diffuse aussi un JT de l’or consacré à l’actualité des métaux précieux en général et à l’or en particulier.

 

Il enseigne l’économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l’actualité économique.

 

Photo :

Pour illustration

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.