Aux États-Unis, il a été légal d’envoyer les enfants par colis postal !

Publié par

Time : 10 mn 13 [Vostvfr] / [1/1]

 

Lorsque les services de colis postaux américains ont été lancés le 1er janvier 1913, les citoyens se sont soudainement retrouvés avec une nouvelle façon révélatrice d’acheminer des objets d’un point A à un point B. Et à cette époque, les « objets » désignaient souvent des colis sous la forme d’entités improbables comme des poulets vivants, des fournitures médicales bizarres (comme des cadavres) et même des tout-petits de chair et de sang. Oui, les enfants ont été envoyés par la poste.

 


 

 

 

Autres temps, autres mœurs. Si aujourd’hui certaines choses nous semblent affreuses, elles ne l’étaient pas tellement il y a des décennies. Par exemple, au début du 20ème siècle, les Américains avaient la possibilité d’envoyer leurs enfants par la poste ; ce qui peut paraître invraisemblable de nos jours était pourtant légal à l’époque !

 

Beaucoup de chapitres de l’Histoire paraissent invraisemblables à notre époque. Mais celui-ci est particulièrement étonnant ! De nos jours, lorsque nos enfants partent en vacances chez leurs grands-parents, ils prennent le train par exemple… Eh bien la mobilité infantile a une histoire assez cocasse aux Etats-Unis.

 

En effet, au début du 20ème siècle et plus précisément en 1910, les enfants se rendaient chez leurs grands-parents d’une toute autre façon. Aussi absurde que cela puisse paraître, il était possible de poster les enfants aux Etats-Unis. Eh oui, les Américains postaient leurs enfants comme nous posterions aujourd’hui un colis !

 

 

Comment est venue cette idée ?

C’est en 1913, au début de la mise en place de l’US Postal Service, que commença cette histoire. A cette époque-là, l’US Postal Service débutait tout juste, les règles d’envoi d’un colis n’étaient pas très claires. En effet, lors de l’envoi d’un colis, la seule contrainte à respecter était son poids. Cette règle stipulait que le colis envoyer ne devait pas dépasser 5 kg, mais il n’y avait aucune indication sur ce qu’il était possible d’envoyer ou pas

 

C’est alors que les Américains furent pris d’une envie de repousser les limites de l’US Postal Service. Ils commencèrent par envoyer des colis de plus en plus lourds. Ils y mettaient alors des briques ou toutes sortes d’objets.

 

 

 

 

Envoyer son enfant par la poste

C’est un couple de l’Ohio qui bat le record du colis le plus loufoque : pour tester les limites du service postal des Etats-Unis, le couple eu l’idée de poster son enfant… Rien ne les en empêchait puisque la seule indication était que le colis ne devait pas excéder 5kg réglementaires. Leur enfant étant en bas âge, l’envoyer par la poste était donc tout à fait « légal ».

 

La légende raconte que le couple a simplement payé un timbre d’une valeur de 15 cents et une assurance de 50 dollars… A la suite de cela, le couple a donc envoyé leur enfant par la poste. Le facteur a pris en charge l’enfant et l’a déposé chez sa grand-mère qui n’habitait pas très loin de chez eux.

 

 

Ce n’est aujourd’hui évidemment plus possible

Au début du 20ème siècle, aucune loi n’interdisait d’envoyer son enfant par la poste, le procédé était donc légal à cette époque. De plus, les familles confiaient leurs enfants aux facteurs qu’ils connaissaient très bien. En ces temps-là, dans les milieux ruraux, tout le monde se connaissait et il y avait donc moins de risques pour l’enfant. Le couple de l’Ohio ne sont pas les seuls dans ce cas, plusieurs histoires similaires ont été recensées par des historiens américains du National Postal Museum.

 

Cependant, après que quelques photographies d’enfants postés firent le tour du pays, l’histoire de la mobilité infantile ne tarda pas à faire du bruit. C’est après la divulgation de ces clichés que le gouvernement américain fit changer les choses : dès lors, il n’était en aucun cas encore possible d’envoyer son enfant chez ses grands-parents par la poste. Les quelques américains voulant tester les limites de l’US Postal Service les ont donc vite trouvées !

 

Cette pratique fut interdite en 1914 et s’arrêta définitivement en 1915.

 


 

Source :

https://dailygeekshow.com/enfant-colis-postal/

https://www.history.com/news/mailing-children-post-office

https://www.thoughtco.com/sending-children-by-parcel-post-3976124

https://www.neozone.org/insolite/on-pouvait-envoyer-enfant-poste-comme-colis/

https://www.smithsonianmag.com/smart-news/brief-history-children-sent-through-mail-180959372/

https://www.lesaviezvous.net/histoire/aux-usa-il-a-ete-legal-denvoyer-les-enfants-par-colis-postal.html

 

Article :

Méline Kleczinski / Neozone

 

Vidéo :

[1] Why Parents Used to Mail Their Babies – Weird History / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

17 commentaires

      1. Bonsoir Jean-Claude,

        Comme tu peux le constater, je suis toujours en retard pour répondre aux commentaires et je te pris de bien vouloir m’en excuser.

        Je te cite : « On en apprend tous les jours. »,
        …Moi-même, je ne le savais pas et comme tu le dis à juste titre : « On en apprend tous les jours. ».

        PS : comment se passe ta transition sur WordPress.org ? Elle doit-être finie je pense. En es-tu satisfait ?

        Aimé par 1 personne

      2. Eric, pas grave pour le retard.
        En ce qui concerne mon nouveau hébergeur ça ne fonctionne pas trop mal. Récemment j’ai découvert une extension qui sauvegarde mon site tous les jours à la mème heure. La plupart du temps certaines extensions se mettent à jour automatiquement. Tu en es informé par mail. Après tu as des màj manuelles. Tu en es informé dès que tu ouvres ton tableau de bord. Tu n’as plus qu’à cliquer pour les faire. Enfin, voilà ce que je peux te dire.
        Au fait, tu ne peux toujours pas mettre des « J’aime » sur les articles ?
        Bonne soirée !!

        J’aime

      3. A ta question : « Au fait, tu ne peux toujours pas mettre des « J’aime » sur les articles ? »,
        …toujours pas et interdit de m’abonner à de nouveaux blogs.

        J’ai sincèrement envie de migrer vers WordPress.org mais ce qui m’en empêche, c’est mon état de santé. Tout refaire, être beaucoup plus vigilant (Spams, Trolls, Virus), etc…, je ne m’en sors pas la force. Il faudrait que je vois cela avec un ami qui a de bonne connaissance en la matière.

        Aimé par 1 personne

      4. Pour ce qui est des indésirables et spams Askimet fait bien son travail. Tu n’as plus qu’à les supprimer de ta liste d’indésirables.
        ça ne tient pas debout de t’interdire les « J’aime » et les éventuels nouveaux abonnements.
        Bon courage !! Je vais regarder le match de foot féminin. France contre Pays de Galle sur W9.

        J’aime

      5. Bon foot, Jean-Claude.

        PS : idem pour mes articles, beaucoup de mes abonnés ne reçoivent pas les nouvelles publications. Je ne parle même pas du reader (lecteur WordPress) où je suis bien striké par l’hébergeur.

        Aimé par 1 personne

      6. J’attends que ma santé soit un peu meilleure car comme tu peux le constater, même sur Aphadolie.com, je n’ai rien publié depuis le 30 novembre alors que normalement, je publie 3 articles par jour.

        Aimé par 1 personne

  1. A reblogué ceci sur Vincenza63's Bloget a ajouté:

    Questi americani!!!
    Qualche anno fa ho scoperto i campi di concentramento o detenzione riservati ai cittadini americani di origine giapponese (parliamo della seconda guerra mondiale), ora leggo questa « stramberia » in vigore fino al 1915…
    E che cavolo!!!
    Sempre vigile, sempre Vicky!

    J’aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.