Antarctique : L’incroyable histoire de l’expédition Endurance qui aurait pu coûter la vie à 28 hommes [Vidéo]

Publié par

Time : 7 mn 36 / [1]

 

L’expédition Endurance d’Ernest Shackleton, officiellement appelée Imperial Trans-Antarctic Expedition (1914 – 1917), est la quatrième expédition britannique en Antarctique au 20ème  siècle. Elle visait à traverser ce continent de part en part mais fut un échec. Elle est pourtant devenue célèbre à la suite de l’odyssée qu’ont vécue les membres de l’expédition et leur chef Ernest Shackleton.

 


 

L’histoire incroyable d’une expédition ratée qui aurait pu coûter la vie à 28 hommes

 

Ernest Shackleton

Ernest Shackleton (1874-1922)

 

 

Il voulait être le premier homme à traverser le continent Antarctique. Mais face aux éléments, son unique objectif est devenu la survie. Voici l’incroyable histoire d’une expédition ratée.

 

Tout avait pourtant bien commencé… En 1914, trois ans après qu’une équipe norvégienne a atteint le pôle Sud, le capitaine irlandais Ernest Shackleton se lance un défi inédit : être le premier à traverser la totalité du continent Antarctique. Après avoir choisi un navire et ses coéquipiers, l’équipage lève l’ancre depuis l’île de Géorgie du Sud.

 

Mais une fois dans la mer de Weddell, plus rien ne va se passer comme prévu. Assez vite, l’expédition est confrontée à une banquise plus épaisse que prévue. Fin janvier 1915, le navire s’arrête, en proie aux glaces. L’équipage essaie de le libérer, à plusieurs reprises, en vain.

 

Les explorateurs vont finir par dériver, entraînés par la banquise et espérant reprendre leur traversée au retour des beaux jours. La cinquantaine de chiens est débarquée et les scientifiques en profitent pour étudier les environs. Pendant plusieurs mois, l’équipage tente de garder le moral malgré la situation.

 

 

L’Endurance - 2

Expédition Endurance

 

 

Des conditions de plus en plus rudes

Mais à partir de mai 1915, la nuit australe s’installe. Le froid et la neige vont rendre la vie de plus en plus difficile. En juillet, la température atteint -36°C lors d’une tempête. Bientôt, un nouveau problème apparaît : les masses de glaces, de plus en plus épaisses, percent la coque du navire abîmant le bateau, au point que l’équipage va devoir quitter le navire le 27 octobre 1915 pour… des canots de sauvetage. À partir de ce moment précis, les membres de l’expédition n’ont qu’un seul objectif : survivre. La progression va s’avérer très difficile et est contrainte de régulièrement s’interrompre pendant de longues périodes. Faute de nourriture suffisante, les membres de l’expédition vont même devoir abattre leurs chiens.

 

Après un énième problème en avril 1916, ils arrivent à atteindre l’île de l’Éléphant. Shackleton décide de tenter l’impossible pour aller chercher de l’aide : partir avec cinq hommes sur l’un des canots et parcourir les 1300 kilomètres qui les séparent de l’île de Géorgie du sud. Le 30 août 1916, près de deux ans après leur départ d’Angleterre, un navire apparaît à l’horizon : après trois tentatives infructueuses, Shackleton arrive jusqu’à eux. Le 27 septembre 1916, ils arrivent à Valparaíso, à l’ouest du Chili.

 

Tous sont vivants et accueillis en héros.

 


 

Carte de l'expédition Endurance

Carte de l’expédition Endurance d’Ernest Shackleton, 1914-1917

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ernest_Shackleton

https://fr.wikipedia.org/wiki/Expédition_Endurance

https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/histoire/video-l-histoire-incroyabled-uneexpedition-ratee-qui-aurait-pu-couter-la-vie-a28-hommes_3680293.html

 

Article :

Brut / France Télévisions

 

Vidéo :

[1] L’histoire incroyable d’une expédition ratée qui aurait pu coûter la vie à 28 hommes – Brut / YouTube

18 commentaires

      1. Je te cite :  » Certains s’en charge surement ceci-dit. »,

        ..C’est quasiment certains.

        Mais pour nous, circulez, il n’y a rien à voir ou à savoir hormis ce que l’on nous dit.

        Aimé par 1 personne

      2. Mais pour nous, circulez, il n’y a rien à voir ou à savoir hormis ce que l’on nous dit. Nous sommes d’accord, quand des choses ne doivent être observées, le plus simple est d’interdire l’accès. E t cela depuis toujours, je subodore donc, que certains ne mentent pas sur ce qu’ils déclarent avoir observé d’incroyable. Mais bon je sais que tu en sais beaucoup à ce sujet.

        Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.