Handicap : La majorité mise en minorité ! [Vidéo]

Publié par

Time : 25 mn 02 / [1]

 

Tous les groupes, unis, viennent de voter des mesures en faveur des personnes handicapées. Tous ? Non ! Tous sauf En Marche ! Qui, suivant le gouvernement, ne donnent toujours pas de « preuve d’humanité »…

 


 

Allocation adulte handicapé

 

Assemblée nationale

Assemblée nationale / Pour illustration

 

Les revenus du conjoint ne seront plus pris en compte

 

 

 

Après de vifs débats, les députés ont adopté à l’Assemblée nationale le jeudi 13 février, en première lecture, un texte destiné à dissocier totalement AAH et revenus du conjoint dans le calcul du montant attribué au titre de l’Allocation Adulte Handicapé. Ce texte doit maintenant être examiné par le Sénat.

 

Après un débat tendu, émaillé d’allusions à l’épisode récent du congé pour deuil d’enfant, l’Assemblée nationale a adopté jeudi contre l’avis du gouvernement une proposition de loi traitant notamment du handicap. Les députés se sont prononcés en faveur de l’individualisation de l’allocation adulte handicapé (AAH), en supprimant la prise en compte du revenu du conjoint dans son calcul.

 

Les « marcheurs » et les élus MoDem ont été mis en minorité au moment du vote sur cette proposition du groupe Libertés et Territoires, et le texte a été adopté par 44 voix contre 31 en première lecture. Quatre « marcheurs » et une élue MoDem se sont joints aux voix favorables, les députés UDI-Agir apportant aussi leur soutien.

 


 

Time : 1 mn 33 / [2]

 


 

Le débat a été vif, plusieurs élus faisant allusion au récent refus des députés LREM d’allonger le congé de deuil après la perte d’un enfant, qui avait poussé Emmanuel Macron à intervenir. « Vous avez la possibilité de l’humanité », a lancé François Ruffin aux élus de la majorité. « Vous serez seuls dans cet hémicycle et dans le pays », a-t-il prévenu.

 

« Vous êtes pris en flagrant délit d’inhumanité une fois de plus », a ajouté Jean-Luc Mélenchon, là où le LR Aurélien Pradié a fustigé une majorité qui n’apprenait pas « de ses erreurs ».

 

La « Marcheuse » Anne-Christine Lang a répliqué, demandant aux députés Insoumis et LR de « garder leurs leçons d’humanité », les accusant de faire « croire aux associations (de personnes en situation de handicap) qu’on pouvait raser gratis ».

 

A quelques minutes du vote, une suspension de séance a été demandée par les « Marcheurs », Jean-Luc Mélenchon y voyant une tentative de « changer le rapport de force ». Plusieurs rappels au règlement ont suivi.

 

La proposition de loi, portée par le député Libertés et Territoires Yannick Favennec-Becot, avait pour objet « diverses mesures sociales » envers les personnes hébergées en EHPAD ou en situation de handicap. La mesure principale du texte vise à l’individualisation de l’allocation adulte handicapé (AAH). Le calcul de l’allocation adulte handicapé (AAH) ne prendra désormais plus en compte les revenus du conjoint.

 

La mesure principale du texte vise à l’individualisation de l’AAH. Le calcul de cette allocation ne prendra désormais plus en compte les revenus du conjoint. Ainsi, les allocataires bénéficieront de la hausse exceptionnelle accordée au 1 er novembre : l’AAH a augmenté de 40 euros, son montant passant de 860 à 900 euros mais le plafond des ressources du ménage avait été abaissé.

 

La mesure s’était attirée les foudres des associations de défense des personnes handicapées, qui avaient déploré « une augmentation en demi-teinte » et calculé que 80 000 allocataires n’allaient pas bénéficier de la revalorisation et 150 000 seulement partiellement.

 


 

Selon le secrétariat d’État chargé des personnes handicapées, sur les 270 000 bénéficiaires de l’AAH vivant en couple, 40 500 ont perçu une hausse inférieure à 40 euros et 67 500 n’ont profité d’aucune augmentation.

 


 

Le texte de loi aborde également la prestation de compensation du handicap, et relève l’âge maximum pour en bénéficier à 65 ans.

 

 

« Arrêtez de dire que nous n’avons rien fait »

La secrétaire d’État chargée des personnes handicapées Sophie Cluzel a assuré que pour le gouvernement, « la priorité était donnée au handicap », au lendemain de la conclusion de la conférence nationale du handicap. Elle a rappelé que l’AAH avait bénéficié de deux revalorisations depuis le début du quinquennat, et qu’elle était déjà « quasi-individualisée ». « Arrêtez de dire que nous n’avons rien fait », a répété la ministre.

 

Sophie Cluzel a renvoyé en vain à l’examen du projet de loi « grand âge et autonomie », d’ici à l’été 2020, dont le « cadre global » devrait permettre d’aborder les sujets évoqués, et a souligné les avancées faites par le gouvernement. « Nous ne sommes pas insensibles à la question », s’est défendue la députée MoDem Nadia Essayan, plaidant pour ce « cadre général ».

 

Peu après, l’Assemblée avait également adopté à l’unanimité et avec le soutien cette fois du gouvernement une autre proposition du groupe Libertés et Territoires, qui doit permettre d’améliorer l’indemnisation des victimes d’infractions graves (viol, enlèvement, réduction en esclavage…), en revoyant la rédaction d’un article du code de procédure pénale qui était « source de contentieux ».

 

Le texte doit maintenant être étudié au Sénat.

 


 

François Ruffin - 1

François Ruffin / Pour illustration

 


 

Source :

https://www.apf-francehandicap.org/

https://www.handirect.fr/aah-et-revenus-du-conjoint-proposition-de-loi/

http://www.leparisien.fr/societe/allocation-adulte-handicape-les-revenus-du-conjoint-ne-seront-plus-pris-en-compte-14-02-2020-8259729.php

 

Rapport Assemblée nationale sur la proposition de loi portant diverses mesures de justice sociale

 

Article :

M.-L.W / Le Parisien avec AFP

 

Vidéo :

[1] Handicap : La majorité mise en minorité ! – FRANÇOIS RUFFIN / YouTube

[2] La majorité mise en minorité ! – François Ruffin / Twitter

10 commentaires

  1. Merci Apha !
    J’avais retraité du sujet dans ce récent billet ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2020/02/14/vrais-chiffres-du-chomage-et-donnees-corrigees-analyses-et-decryptage/

    Ma deuxième demande ayant été refusée, j’ai adressé un recours administratif qui n’a cependant aucune chance d’aboutir. J’ai décidé de laisser tomber, piske que je n’existe pas pour cette société là, que de toutes façons je m’applique à déconstruire, en profondeur, qu’elle se rassure, cénoukonveupadèle…

    Ce qui est préjudiciable, en revanche, c’est de n’avoir même pas accès au soin, comme c’est mon cas, puisque je suis sans aucun revenu. C’est le chien qui se mord la queue ! Pas d’argent ? Pas de traitement…
    Le pire, c’est qu’en plus de tout le reste, on m’a en plus diagnostiqué une fibromyalgie, qui n’est pas prise en ALD par la Caisse de ma région (j’ai appris un truc, là encore)… Même l’assistant sociale qui m’a aidée à faire mon recours (j’ai changé de tactique) administratif, n’était même pas au courant !

    C’est pourquoi, quand je lis des articles comme ça ► https://informations.handicap.fr/a-AAH-rapport-cour-comptes-12415.php J’ai juste envie de leur mettre des baffes.
    Car ils avancent de faux problèmes ; certificat médical de complaisance… Mais pas le fait que les MDPH ont ordre de rejeter un max de demandes en commissions. Que l’AAH est révisé tous les 5 ans (ils parlent de passer à 3ans) que le gars qui a eut la moelle épinière sectionnée y passe tous les 5 ans aussi !

    Pour qui a vu le film, Moi Daniel Blake ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/11/version-pdf-dune-notification-rejet-mdph-jo-busta-lally.pdf et qui est dans une situation similaire… Juste envie de s’allonger, et d’attendre la mort…

    Pendant 10 mn au moins !
    Jo

    Aimé par 1 personne

      1. Il faut te faire établir un dossier en béton armé par un bon Pr (reconnu en tant que tel)+ ton médecin généraliste. Autrement ton dossier passera à la trappe.

        J'aime

  2. Comment ces gens peuvent se regarder dans une glace le matin… comment peut-on voter contre ce qui est une preuve d’humanité pour des personnes qui n’ont pas choisis d’être malade. Il est normal que l’État agisse en faveur des personnes handicapés. Mme Cluzel devrait avoir honte et la majorité aussi. 900 euro pour l’AAH c’est en dessous du seuil de pauvreté et ça me révolte ! Pendant ce temps, on a supprimé l’ISF.. Merci Aphadolie de vous faire l’écho de cette réalité ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.