Quand Olivier Véran, jeune interne, faisait grève en 2007

Publié par

Time : 1 mn 11 / [1/1]

 

 


 

Synopsis :

Les équipes de la chaîne d’info en continu ont déniché une perle rare parmi les archives de France 3 : une séquence tournée le 4 octobre 2007, dans laquelle apparaît un jeune Olivier Véran. À l’époque âgé de 27 ans, il était interne en 10ème année de neurologie à l’hôpital de Grenoble, mais surtout… il était en grève !

 

Invité sur le plateau de BFM TV le jeudi 8 octobre 2020, le ministre de la Santé a visionné ces images.

 

Sur les images, Olivier Véran défend alors la liberté d’installation, menacée par le projet de budget de la Sécurité sociale du gouvernement, et défendu par la ministre de la Santé Roselyne Bachelot.

 

« Il faut encourager un médecin à s’installer en milieu rural et ne pas le forcer de façon rapide et sans aucun plateau technique, sans aucune possibilité de s’associer à d’autres médecins, sans moyens de télécommunication adaptés… », plaidait alors Olivier Véran devant la caméra de France 3.

 

Le ministre de la Santé assure que le combat qu’il a mené en tant qu’interne en neurologie en 2007 contre le gouvernement a forgé son engagement politique. Il a affirmé sur le plateau n’avoir « rien perdu de ses convictions, sur la liberté d’installation » et a défendu son combat mené en 2007 « contre le premier budget sécu de Nicolas Sarkozy, où le budget était trop faible pour l’hôpital ».

 

Le futur politique s’opposait alors au budget de la sécurité sociale que prévoyait de voter le gouvernement Sarkozy. Olivier Véran déplorait le manque de réactivité des institutions : « Le problème, pour qu’on en arrive à faire grève, c’est qu’on arrive à la dernière solution possible… puisque toutes les tentatives pour négocier directement avec le ministère se sont révélées totalement inefficaces », l’entend-on dire, amer, dans la vidéo.

 

Face à cette séquence, Olivier Véran s’est montré quelque peu gêné, mais aussi et surtout très amusé. « Ce qui me faisait rire c’était le vieux modèle d’ordinateur, ça me projette très très loin en arrière », rit-il. Et si l’on aurait pu s’attendre à le voir retourner sa veste par rapport à ses commentaires de 2007, il n’en fit rien. Et quand on lui demande ce que le ministre de la Santé aurait à dire à ce jeune interne, la réponse est sans équivoque : « Qu’il n’a rien perdu de ses convictions sur la liberté d’installation, sur la grève que j’avais participé à conduire en 2007 contre le premier budget de la sécu de Nicolas Sarkozy, où le budget était trop faible pour l’hôpital », explique Olivier Véran – un comble lorsque l’on sait que treize ans plus tard, les soignants se plaignent du même problème de manque de moyens. D’ailleurs, c’est cette fameuse grève qui aura « forgé [sa] conviction et [son] engagement en politique ».

 

En effet, c’est lors de cette première expérience militante que le futur neurologue rencontre une députée qui le propulsera sur le devant de la scène politique.

 


 

Source :

https://www.egora.fr/actus-pro/insolite/61556-quand-le-jeune-veran-faisait-greve-contre-le-budget-de-bachelot-video

https://www.femmeactuelle.fr/actu/news-actu/olivier-veran-quand-le-ministre-se-revoit-en-2007-interne-et-en-greve-2101872

 

Article :

S.B / Egora

Lorine Paccoret / Femme actuelle

 

Vidéo : 

[1] En 2007, Olivier Véran, alors jeune interne, faisait grève pour protester contre le budget de la sécurité sociale du gouvernement Sarkozy – BFMTV / Dailymotion

 

Photo :

Pour illustration

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.