L’ultime cadeau de Macron aux Gilets Jaunes

Publié par

Time : 22 mn 37 / [1/1]

 

00:00 : Introduction

00:51 : Electricité et gaz

09:26 : Alstom

12:35 : Total

15:10 : Prix de l’essence

20:25 : Conclusion

 


 

Les prix facturés de l’énergie (pétrole, gaz, électricité nucléaire…) seront donc plus que jamais soumis aux aléas de la spéculation sur les Marchés… Et la production, au lieu d’être organisée et planifiée à long terme et pour le bien commun, le sera donc de façon toujours plus chaotique, au bénéfice de quelques-uns, « aux pires d’entre les hommes », auxquels nous confions le destin du monde par notre passivité…

 

Dans cette vidéo, le « Canard Réfractaire » fait le point sur cette arnaque des prix de l’énergie, qui est le fruit des manipulations de pervers cupides à qui nous laissons tous les leviers du pouvoir. Ils font donc, sans retenue, ce qui leur procure une jouissance folle : détruire, ou s’en servir comme vache à lait (par l’endettement), tout ce qui pourrait encore ressembler à un service public national œuvrant pour l’intérêt général, et faire un pognon de dingue avec des montages financiers délirants, des cascades de sociétés et des passages par la case « optimisation fiscale« , via des pays très accueillants avec les capitaux détournés de l’économie réelle... La facture de cette gabegie terminant toujours son chemin chez le client captif (sauf à être autonome et donc produire soi-même l’énergie que l’on consomme…), pourquoi se gêneraient-ils ?

 

Les banques d’affaires, les cabinets de conseil (McKinsey…) et d’avocats fiscalistes, les gestionnaires d’actifs (BlackRock, The Vanguard group...), les fonds de pension, se retrouvent bien sûr aux premières loges pour accompagner ce ruissellement de milliards, sur des milliardaires jamais rassasiés.

 

Les politiciens pantins et les institutions taillées sur mesure (Union européenne, BCE, FMI, BRI, etc.) s’assurent que le manège ne s’arrête jamais de tourner ; guerres et crises n’étant que des points de passage sur un chemin tout tracé…

 

Miona

 


 

« Il faut confier le destin du monde aux pires d’entre les hommes (les pervers), ceux qui veulent toujours plus, quels que soient les moyens employés. »

 

Bernard Mandeville (1670-1733), philosophe, économiste, médecin, écrivain néerlandais / « La fable des abeilles ; recherches sur l’origine de la vertu morale » (1714)

 


 

Source :

https://lecanardrefractaire.org/

https://basta.media/Ouverture-a-la-concurrence-et

https://www.monde-diplomatique.fr/2019/05/BERNIER/59843

https://www.monde-diplomatique.fr/IMG/pdf/dossier_energie.pdf

https://www.agoravox.tv/actualites/economie/article/l-arnaque-des-prix-de-l-energie-93452

https://lvsl.fr/electricite-cest-le-marche-qui-a-fait-exploser-les-prix-entretien-avec-anne-debregeas/

 

Article :

Miona / Agoravox

 

Vidéo :

[1] L’ultime cadeau de Macron aux Gilets Jaunes – Canard Réfractaire / YouTube

 

Photo :

Pour illustration