Autorisation du vaccin anti-Covid : erreurs ou complicités ? Effets secondaires, mais vaccination obligatoire ? – Virginie Joron, députée européenne et Christine Cotton, bio-staticienne

Publié par

Time : 20 mn 33 / [1/2]

 


 

Von der Leyen a-t-elle favorisé Pfizer, dont les essais cliniques étaient manifestement biaisés ?

 

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne et Albert Bourla, Directeur général de Pfizer : remise de prix / Leadership Awards 2021 – Novembre 2021

 

 

Table ronde entre Virginie Joron, députée européenne, et Christine Cotton, bio-staticienne. Nous traitons aujourd’hui de l’étrange complaisance dont Pfizer a bénéficié de la part des institutions européennes, alors que les essais cliniques de son vaccin présentaient de graves biais méthodologiques qui auraient dû empêcher l’attribution d’une autorisation, même conditionnelle, de mise sur le marché.

 

Il me paraissait important de laisser la bio-staticienne Christine Cotton, qui a fondé (et cédé) une entreprise de statistiques médicales expertes en matière de validation de tests cliniques, expliquer les graves biais méthodologiques qui entachent les essais cliniques du vaccin Pfizer.

 

Je résume rapidement ces biais.

 

D’une part, lorsque Pfizer a déclaré que les « cobayes » vaccinés étaient protégés du Covid, le laboratoire n’a jamais procédé à des tests sanguins pour vérifier si ou non ces cobayes avaient contracté le virus après la vaccination sans s’en apercevoir (notamment parce qu’ils pouvaient prendre du paracétamol pendant la période d’observation). Ce biais a permis de passer sous silence d’éventuelles contaminations malgré la vaccination.

 

D’autre part, Pfizer n’a déclaré que les observations au bout de deux mois de vaccination, et n’a pas rendu compte des observations au bout de 3 mois. Cet « oubli » ne semble pas avoir gêné l’Agence européenne des médicaments (EMA). Néanmoins, dès le mois de décembre 2020, Pfizer travaillait sur son booster, car le laboratoire savait parfaitement que le vaccin n’était pas efficace au bout de trois moiset la Commission aussi, au vu de l’important nombre de doses commandées.

 

Enfin, le vaccin n’a pas été testé sur des femmes enceintes.

 

Tout indique donc qu’Ursula von der Leyen savait dès le début que Pfizer avait déformé les résultats de ses études cliniques. Néanmoins, la Commission s’est engouffrée dans l’achat de vaccins Pfizer, en ne demandant jamais au laboratoire de corriger ses tests méthodologiques.

 

Comme le souligne Virginie Joron, l’analyse de l’agenda de la Présidente de la Commission montre la fréquence avec laquelle elle reçoit les lobbyistes de l’industrie vaccinale…

 

Bizarre. Vous avez dit bizarre ?

 

Éric Verhaeghe

 


 

Time : 25 mn 04 / [2/2]

 


 

 


 

A propos de Éric Verhaeghe :

 

 

 

 

Ancien élève de l’ENA, Éric Verhaeghe a quitté l’administration en 2007. Entrepreneur et essayiste, il est notamment le fondateur du site Le Courrier des Stratèges, qui propose chaque jour une série d’articles en lien avec l’actualité politique et économique.

 


 

Source :

https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/06/08/von-der-leyen-a-t-elle-favorise-pfizer-dont-les-essais-cliniques-etaient-manifestement-biaises/

 

Article :

Éric Verhaeghe / Le Courrier des Stratèges

 

Pour suivre Le Courrier des Stratèges :

Facebook : https://www.facebook.com/CourrierDS

Nitter : https://nitter.mstdn.social/Verhaeghe

Odysee : https://odysee.com/@lecourrierdesstrateges

Site : https://lecourrierdesstrateges.fr/

Telegram : https://t.me/resterlibre

Twitter : https://twitter.com/cstrateges

 

Vidéo :

[1] Autorisation du vaccin COVID : erreurs ou complicités ? – Virginie Joron / YouTube

[2] Effets secondaires, mais vaccination obligatoire ? – Virginie Joron / YouTube

 

Photo :

Pour illustration

 

Voir notamment de Virginie Joron, d’Ursula von der Leyen et de Yuval Noah Harari :

Dossier : Stratégie vaccinale de l’Union européenne – Virginie Joron, députée européenne

« Où est la transparence ? ». Des députés européens demandent des comptes sur les politiques sanitaires

L’arrivée du crédit social en Europe ? « On est à deux doigts de la puce électronique sous la peau », Virginie Joron, députée européenne

Y-a-il eu surmortalité en 2021 après le début de la vaccination ? – Virginie Joron, députée européenne et Christine Cotton, bio-staticienne

Vaccination Covid : la Commission européenne veut vacciner les plus jeunes à la rentrée ! – Virginie Joron, députée européenne et Me Diane Protat

Covid-19 : le Pass sanitaire européen pourrait être prolongé jusqu’en juin 2023. Virginie Joron, députée européenne saisit la médiatrice européenne !

 

Covid-19 : Autriche, Allemagne et bientôt toute l’Europe contrainte à la vaccination ? Ursula Von der Leyen envisage de « discuter » de la vaccination obligatoire

« Le Covid est capital parce que c’est ce qui convainc les gens d’accepter, c’est ce qui légitime la surveillance biométrique totale », Yuval Noah Harari, conseiller principal de Klaus Schwab et leader du Forum économique mondial

Un commentaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.