Astérion, le Minotaure géant crée l’émotion à Toulouse

Publié par

 

Minotaure – Toulouse – France - 1

 

 

Cette créature, que l’on doit à La Machine, était manipulée par seize personnes et admirée par des milliers d’autres. Une vraie prouesse.

 

Ces images d’un gigantesque minotaure traversant la ville de Toulouse sont franchement stupéfiantes. La créature, haute de de 14 mètres et pesant 47 tonnes, a entraîné dans son sillon une foule d’habitants surpris et impressionnés.

 

Ce minotaure géant, imaginé et conçu par la troupe de théâtre La Machine, était la pièce maîtresse du Gardien du Temple, un événement spectaculaire qui s’est tenu à Toulouse entre le 1er et le 4 novembre 2018.

 


 

Une vidéo de Golem13

Time : 2 mn 18

 


 

Astérion le Minotaure s’est réveillé vendredi matin et a commencé ses déambulations dans le vieux-Toulouse sous les regards ébahis et les applaudissements nourris de la foule venue assister à l’opéra urbain de « La Machine ».

 

Minotaure – Toulouse – France - 3

 

« On se sent tout petit. », observait un spectateur venu de la Drôme, « impressionné » par le colosse de six étages de haut, penchant son regard bleu translucide et ses naseaux fumants vers les minuscules têtes massées aux fenêtres de la place du Capitole, au cœur de la Ville rose.

 

Dans la foule pour assister au réveil d’Astérion, le maire LR Jean-Luc Moudenc, tout sourire, s’est félicité de « l’engouement des Toulousains et au-delà, pour ce spectacle totalement inédit » et cette « aventure extraordinaire ».

 

« On l’a attendu, on est ravis d’être là pour son réveil et sa rencontre avec l’araignée. », observe une mère de famille. « C’est ouf. », lâche son adolescent. Plus loin, une fillette se réfugie dans les bras de son père, « J’ai peur. », lance-t-elle au passage du mastodonte de 47 tonnes.

 

Au deuxième jour de l’épopée « Le gardien du temple » mise en scène par La Machine, la compagnie mondialement connue de spectacle de rue basée à Nantes, Ariane l’araignée géante a fait une entrée étourdissante sur la place du Capitole dans un déluge de fumées et une symphonie de violons et percussions.

 

« Ariane est là, je le sais, je le sens. », chante un ténor du haut du balcon du Capitole, répercutant à la foule les rêves du Minotaure, qui soudain s’ébroue, se redresse, hume l’air, avant d’ouvrir ses longs cils clos depuis 24 heures.

 

Puis devant des spectateurs émus et ravis, serrés sur la place du Capitole et dans les ruelles alentours, la bête mi-homme mi-taureau commence ses déambulations tant attendues dans le « labyrinthe » toulousain.

 

Tiré d’un « Rêve éveillé » de François Delarozière, directeur artistique de La Machine, le colosse de bois de tilleul se voûte, se plie, se cabre, frôlant la foule dans une féérie de neige artificielle, accompagné d’un orchestre juché sur des nacelles en forme d’aéroplanes, sans doute en hommage à l’histoire aéronautique de Toulouse.

 

« Il y a de la créativité mais aussi tout ça s’incarne dans la géographie d’une ville. », a commenté le maire de Toulouse, lors d’une conférence de presse, « La Machine invite la population à se réapproprier la ville ».

 

Malgré « des sueurs froides » en matière de sécurité, M. Moudenc « a toujours défendu l’idée qu’il ne fallait pas priver les Toulousains de ces moments » de création culturelle.

 

« Je crois que ça va créer un élément identitaire de plus pour notre ville, un élément d’attractivité vis-à-vis de l’extérieur. Et aujourd’hui la culture est un levier d’attractivité économique, j’en suis persuadé. », a-t-il souligné à l’AFP.

 

Héros d’un opéra urbain de quatre jours qui se termine dimanche, le Minotaure, entièrement conçu pour Toulouse et intégralement financé par la métropole, s’installera à demeure dans la Ville rose, à partir du 9 novembre à la Halle de la Machine, où il pourra transporter jusqu’à 50 visiteurs sur son dos, à l’image du Grand éléphant de la compagnie à Nantes.

 


 

Time : 2 mn 42

 

Time : 3 mn 41

 


 

Cornes de la consécration - Palais de Knossos - Crète

Cornes de la consécration – Palais de Knossos – Crète

 

 

Tout un symbole

 


 

Minotaure – Toulouse – France - 2

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Minotaure

https://positivr.fr/minotaure-geant-toulouse/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Religion_minoenne

http://www.francesoir.fr/actualites-france/emotion-dans-les-rues-de-toulouse-pour-les-deambulations-du-minotaure

 

Dans la même rubrique :

Symbolique de la cérémonie satanique du tunnel du Gothard

Macabre et Apocalyptique : L’Aéroport International de Denver dans le Colorado aux États-Unis

 

Voir notamment :

Les Georgia Guidestones

13 comments

  1. le Minotaure : entre la zoophilie (il est le fruit de l’accouplement d’une humaine & d’un taureau), la référence au panthéon égyptien avec ses dieux hybrides, le meurtre pédophile & le cannibalisme (tous les 9 ans, 7 jeunes garçons & 7 jeunes filles lui sont livrés en guise de sacrifice & dévorés par lui), difficile de trouver + bestial, pervers & occulte …
    Dans un monde qui ne courrait pas à sa perte, pas de quoi l’encenser & le pavaner dans les roues toulousaines !!

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.